Guide de l’eau au jardin PDF

En Belgique on entend souvent dire que l’eau de distribution est  dure , voire très  dure . Mais qu’est-ce que cela veut dire ? A l’inverse, elle est dite  douce  lorsqu’elle contient peu de ces ions. Elle varie donc en fonction de la nature de celui-guide de l’eau au jardin PDF et de la région d’où provient l’eau.


L’eau est vraiment à la base de la vie sur notre planète. Utiliser l’eau au jardin est loin d’être un geste insignifiant. En fait, nos façons de consommer l’eau potable et de gérer l’eau en général ont des effets directs sur la qualité et la disponibilité de l’eau douce à plus ou moins long terme, et ce, tant pour nous que pour les générations futures.
Après Le jardinage éconologique, Tout sur le compost et Mon potager santé, voilà que l’agronome Lili Michaud nous revient avec un livre complet sur la gestion écologique de l’eau au jardin. Le Guide de l’eau au jardin vous permettra de percer les secrets de la récupération de l’eau de pluie en commençant par l’achat ou la fabrication d’un récupérateur d’eau jusqu’à la façon de le gérer, en passant par le calcul de la quantité d’eau que vous pourrez récolter.
Si, comme plusieurs jardiniers, vous vous interrogez sur les meilleures méthodes d’arrosage, vous aurez toutes les réponses dans ce livre.
De plus, vous verrez comment d’autres pratiques effectuées autour et dans la maison ont des impacts majeurs sur la santé des cours d’eau qui nous entourent et, par le fait même, sur la qualité et la disponibilité de l’eau potable.
De son côté, l’auteure bien connue, Édith Smeesters, nous montre le lien entre l’eau et les plantes et explique les meilleures méthodes pour minimiser les besoins en eau, entre autres, par l’utilisation du bois raméal fragmenté.
Après avoir lu le Guide de l’eau au jardin, notre plus grand souhait serait que vous adoptiez au moins une nouvelle pratique de gestion écologique de l’eau. Ainsi, tous les organismes vivants de la planète incluant vos plantes, mais surtout tous les humains, dont vos descendants, en profiteront.

L’eau de pluie est donc, par nature, une eau très douce. Connaître la dureté de son eau Le plus simple pour connaître le degré de dureté de l’eau du robinet est de se renseigner directement auprès de la société qui distribue l’eau dans votre région. Si vous ne savez pas quelle est cette société chez vous, vous pourrez retrouver ses coordonnées sur votre facture. Les grandes compagnies de distribution diffusent d’ailleurs souvent leurs analyses sur leur site Internet. Cette dernière méthode est moins précise mais vous renseignera sur la classe de dureté dans laquelle votre eau se situe.

Attention : la dureté de l’eau qui vous est fournie peut varier au cours du temps ! L’impact de la dureté de l’eau Le carbonate de calcium dissous dans l’eau a naturellement tendance à précipiter – c’est-à-dire qu’il reprend sa forme solide – sous certaines conditions. Parmi celles-ci, la température aura l’influence la plus importante. C, il se forme un précipité insoluble appelé tartre ou calcaire. L’efficacité des produits de lessive et d’entretien diminue également avec la dureté de l’eau. On doit donc en utiliser plus, ce qui augmente la pollution des eaux et les coûts.