Guide du zoologiste, au bord de la mer. PDF

Banyuls est guide du zoologiste, au bord de la mer. PDF dans les Pyrénées-Orientales sur la Côte Vermeille au sud de Perpignan. La commune est limitrophe à l’Espagne. Banyuls-sur-Mer est située sur la partie la plus orientale de la chaîne pyrénéenne, où le massif des Albères se jette dans la mer Méditerranée, y dessinant un paysage de crêtes et de criques. Schiste calcaire du Protérozoïque, au niveau de la plage.


La superficie de la commune est de 4 243 hectares. La topographie de la commune est montagneuse, avec de grands écarts d’altitude. Le point le plus bas est à zéro mètre, soit le niveau de la mer. L’altitude moyenne est de l’ordre de 483 mètres. La mairie est située à 6 mètres d’altitude. Au sud du territoire, se trouve le col de Banyuls qui culmine à 361 mètres d’altitude, lieu de passage transfrontalier entre la France et l’Espagne.

Reposant sur un substrat principalement siliceux, les sols sont acides, d’où la présence de maquis et non de garrigues, présents sur les sols calcaires. La Baillaury est un minuscule torrent, souvent à sec, qui traverse la commune. Banyuls-Perpignan en service toute l’année du lundi au samedi. Un réseau de navette gratuite couvre tout Banyuls-sur-Mer. Voies ferroviaires Depuis la gare de Banyuls-sur-Mer, l’on emprunte la ligne allant de Cerbère à Narbonne. L’essentiel du peuplement de Banyuls-sur-Mer est concentré sur la côte. Les Celtes et les Grecs occupaient déjà la côte en 400 av.

La seigneurie de Banyuls-Cerbère est située sur le territoire contrôlé par la commanderie du Mas-Deu. Le cartulaire de la commanderie a été conservé. Temple possède par legs, 1 mas bâti dans la seigneurie de Banyuls-Cerbère. 400 ans et la venue des chevaliers pour structurer les parcelles sur les collines. 785 avec la conquête de la Marca Hispanica par Charlemagne, la nouvelle administration royale carolingienne s’appuie sur le réseau déjà existants des monastères. Les pêcheurs, pendant deux siècles, vont transporter, selon les périodes, du tabac, du sel, du riz, du sucre, des draps ou des peaux. Port-Vendres exclusivement destinés à sécuriser la côte, la côte Banyulencque commence à être sécurisée vis-à-vis des razzias barbaresques.

Les troupes espagnoles voulant récupérer la région du Roussillon, tentent une invasion dirigée par le général Ricardos en 1793. Mais durant la bataille du col de Banyuls, ceux-ci se heurtent à la résistance des habitants. En 1880 arrive le chemin de fer, ce qui désenclave la ville. Puis les activités changent, la pêche laisse place à la viticulture et au tourisme qui deviennent les activités principales de Banyuls.