Guide Hubert poche : Pays Basque 2004 PDF

Les Échos est un quotidien français d’information économique et financière, fondé en 1908 par les frères Robert et Émile Servan-Schreiber. Pour un article plus général, voir histoire de la presse économique et financière en France. Premier numéro des Échos de l’Exportation, paru guide Hubert poche : Pays Basque 2004 PDF 2 avril 1908.


Un an plus tard, le sous-titre mentionnant l’actionnaire a disparu. Fondé en avril 1908, Les Échos débute modestement lorsque les frères Robert et Émile Schreiber créent un bulletin mensuel, Les Échos de l’Exportation, servant d’outil de communication pour l’entreprise familiale, la Maison Schreiber-Aronson, qui exporte des produits de quincaillerie et mercerie. Libération, après une interruption de la parution, il prend la forme d’un journal bihebdomadaire réduit à quelques pages. Le journal dépasse les 30 000 exemplaires à partir de 1948.

Au cours des années 1950, les enfants de Robert et Émile prennent la relève. Les conflits, surtout d’ordre politique, continuent de diviser les deux branches de la famille, d’autant plus que la formule d’origine des Échos s’essouffle. Cette situation conduit à la vente du titre, le 21 octobre 1963 à Jacqueline et Pierre Beytout, directeur des laboratoires Roussel, lesquels vont le moderniser et le développer. Le gouvernement Balladur tente d’imposer une solution nationale mais la Commission de Bruxelles entérine la reprise par le groupe britannique. Une nouvelle version imprimée du quotidien est lancée en 2003 lorsque le journal adopte le format berlinois, identique à celui de ses grands confrères internationaux.

En octobre 2004, Nicolas Beytout quitte son poste pour Le Figaro. Il est remplacé par Jacques Barraux, jusqu’alors numéro deux de la rédaction. En 2007, le groupe LVMH, dirigé par Bernard Arnault, rachète Les Échos au terme d’un âpre conflit. Marc Ladreit de Lacharrière, recueille le soutien unanime des journalistes de la rédaction réunis en assemblée générale. En 2008, Jacques Barraux quitte son poste de directeur de rédaction et laisse sa place à Henri Gibier. Aucune femme ne signera donc d’article le 7 juin 2013.

Les Échos traite et analyse l’ensemble de l’actualité nationale, régionale et internationale ayant des répercussions sur la vie des affaires. 180 journalistes avec douze correspondants permanents à l’étranger et un réseau d’une cinquantaine de correspondants régionaux. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Comme la plupart des titres de presse français, le journal Les Échos touche de fortes subventions de l’État.