Gynécologie-obstétrique : Internat 2004 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Une réorganisation gynécologie-obstétrique : Internat 2004 PDF une clarification du contenu paraissent nécessaires. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En effet, depuis 2004, le second cycle des études de médecine en France s’achève pour tous les étudiants par les épreuves classantes nationales.


Afin d’éviter à l’étudiant d’utiliser plusieurs ouvrages différents, un pour les modules transdisciplinaires, un pour la partie maladies et grands syndromes, et un pour les conduites à tenir, cette nouvelle collection a pour objectif de simplifier le travail de l’étudiant en regroupant dans un seul ouvrage, par spécialité, l’ensemble du nouveau programme de l’Internat 2004.
Dans sa présentation, cet ouvrage clair, complet et synthétique permettra à l’étudiant d’acquérir en Gynécologie-Obstétrique des bases solides nécessaires pour être à l’aise aussi bien dans ses stages, que pour passer ses certificats, et enfin pour réussir le Concours de l’Internat.

En 2005, un millier de postes, tous en médecine générale n’ont pas été pourvus, les étudiants préférant redoubler plutôt que de devenir généralistes. Les postes dans les autres spécialités étant tous pourvus. 2016, les épreuves sont informatisées et donnent lieu aux ECNi. L’internat a été créé en 1801. Il durait 4 ans et était accessible via un concours très sélectif réservés aux externes, qui étaient les étudiants ayant réussi le concours de l’externat.

L’externat disparut après 1968, mais le concours de l’internat  ancienne manière  perdura jusqu’en 2005, pour être remplacé par des épreuves classantes nationales. L’étudiant doit apprendre à maîtriser la relation médecin-malade et sa différence dans la maladie aiguë grave et dans la maladie chronique. Il doit savoir communiquer et justifier sa démarche diagnostique et thérapeutique en s’appuyant sur les données actuelles de la science. Il a une obligation d’auto-formation grâce à la recherche documentaire, à l’analyse critique, et à l’apprentissage à la résolution de problèmes. L’étudiant doit connaître la contraception et les problèmes médicaux liés à la procréation, à la grossesse et à la naissance.

Il doit participer à la prise en charge de la grossesse et de ses complications. Il doit connaître les problèmes posés par les principales maladies génétiques et participer à l’information de la famille et du malade. L’étudiant doit connaître les aspects normaux et pathologiques de la croissance humaine et du développement psychologique. Il doit être capable d’identifier et de savoir prendre en charge les comportements qui témoignent d’une fragilité de l’individu, en particulier à certaines périodes de la vie, afin de prévenir et dépister le passage à des conditions désocia lisantes ou pathologiques. L’étudiant doit connaître les caractéristiques du vieillissement humain normal et pathologique et les aspects spécifiques des maladies des personnes âgées.

Il doit analyser la polypathologie et hiérarchiser ses actions. Il doit être attentif à écouter, à évaluer et à prendre en charge les souffrances physiques et morales des malades. Il doit être capable de mettre en place et de coordonner les soins palliatifs à domicile ou à l’hôpital chez un malade en fin de vie. L’étudiant doit savoir analyser les grands problèmes de santé publique en France et dans le monde, l’influence de l’environnement et du travail sur la santé et appliquer la prévention des risques.