Herbes et épices, pour une cuisine aux mille saveurs PDF

La cuisine algérienne se caractérise par une richesse tirée de la production terrestre et marine. C’est une cuisine méditerranéenne et nord-africaine ayant pour substrat la cuisine berbère. De plus, le passé riche de herbes et épices, pour une cuisine aux mille saveurs PDF’Algérie a contribué à l’acheminement d’une abondance de mets originaires de différentes périodes et régions du monde. Bien qu’historiquement transmise de façon orale, de génération en génération, il existe de plus en plus d’ouvrages consacrés à la cuisine algérienne.


La cuisine algérienne réunit une diversité d’ingrédients parmi les légumes, les fruits, les épices, les viandes, les poissons, les fruits de mer, les légumes et les fruits secs. Les légumes sont souvent utilisés pour les salades, les soupes, les tajines, les couscous et les plats en sauce. Les épices jouent un rôle prépondérant dans la cuisine algérienne. Rares sont les plats qui n’en utilisent pas.

L’oignon est également beaucoup utilisé surtout dans la préparation des tajines. Le pain est un aliment indispensable en Algérie. On le retrouve sur toutes les tables algériennes lors des repas. Les pains en Algérie sont caractérisés par une très grande variété traditionnelle.

Préparation de la taguella à El Ghessour. Aux côtés des pains traditionnels, la présence de la baguette sur les tables algériennes est des plus notables, la cause de sa présence étant due à l’immigration française en Algérie. C’est l’un des pains les plus populaires dans les grandes villes du nord. Pain brioché traditionnel de Blida et Médéa préparé à l’Aïd. Assiette de hmiss à l’huile d’olive.

La gastronomie algérienne compte un grand nombre de salades froides et chaudes. Les Algériens ont également pour habitude de verser sur leur salade quelques gouttes d’huile d’olive de Kabylie, la plus réputée du pays. Parmi les plus connues, la chakchouka se consommant froide ou chaude, qui peut être considérée comme une salade ou un plat complet estival à base de tomates, de poivrons et d’oignons agrémentés souvent d’épices et d’ail. On retrouve aussi la salade de riz à base de maïs, thon et riz qui est consommé plus souvent que celle dans les mariages ou du ramadan. L’Algérie possède quatre grandes soupes traditionnelles consommées sur l’ensemble du pays : la chorba, la harira, le djari et la tchicha.