Histoire de l’Empire Byzantin PDF

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le  wikifier . Les points histoire de l’Empire Byzantin PDF’amélioration suivants sont les cas les plus fréquents. Le détail des points à revoir est peut-être précisé sur la page de discussion. Les titres sont pré-formatés par le logiciel.


Ils ne sont ni en capitales, ni en gras. Le gras n’est utilisé que pour surligner le titre de l’article dans l’introduction, une seule fois. L’italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d’œuvres, noms de bateaux, etc. Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal. Elles sont entourées par des guillemets français :  et . Les listes à puces sont à éviter, des paragraphes rédigés étant largement préférés. Créez des liens vers des articles approfondissant le sujet.

Les termes génériques sans rapport avec le sujet sont à éviter, ainsi que les répétitions de liens vers un même terme. Les liens externes sont à placer uniquement dans une section  Liens externes , à la fin de l’article. Ces liens sont à choisir avec parcimonie suivant les règles définies. Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification. Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d’un autre article. Vue de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie. Un siècle après la mort de Mahomet, un empire islamique s’est étendu de l’océan Atlantique dans l’ouest vers l’Asie centrale dans l’est.

Le concept du monde islamique peut être plus ou moins utile en observant les différentes périodes de l’histoire. La culture islamique encourage l’identification avec une communauté quasi-politique des croyants, l’oumma, et ce principe a influencé le comportement d’un certain nombre d’acteurs dans l’histoire. L’histoire de l’islam implique donc une histoire de la foi islamique comme religion et de l’institution sociale qui en découle. Articles détaillés : Origines de l’islam, Arabie préislamique et Historiographie de l’islam et du Coran.

Certains travaux remettent en cause la présentation traditionnelle des origines de l’Islam, aussi bien dans ses origines, sa naissance et sa diffusion. D’autres aspects de la naissance sont remis en cause. Articles détaillés : Mahomet et Historicité de Mahomet. Avant Mahomet, l’Arabie était peuplée de nomades ou bien d’agriculteurs vivant dans les oasis dans le nord, ou dans les secteurs plus fertiles au sud au Yémen, parlant l’arabe et qui suivaient majoritairement des religions polythéistes. Selon l’historiographie traditionnelle, Mahomet serait né en 570 à La Mecque. Il devient orphelin dès son jeune âge et fut élevé par son grand-père puis par son oncle. Il entre au service d’une riche veuve Khadija qui organisait des caravanes marchandes.

Musulman, est celui qui se donne, qui se soumet volontairement à Allah,  Dieu . Mahomet et ses compagnons furent tous persécutés par les Mecquois. 632 à 661 pour administrer le califat de Médine. Le califat d’Omar marque des victoires décisives sur l’empire byzantin et sur les Sassanides. L’expansion musulmane durant la période du Califat. Couleur sable : Expansion de 661 à 750.

Articles détaillés : Guerres arabo-byzantines et Guerres perso-byzantines. Article détaillé : Conquête musulmane de la Perse. Avant l’arrivée des Arabes en 637, le bouddhisme était présent partout en Afghanistan avec le zoroastrisme. Tamerlan engloba l’Afghanistan dans son empire, dont la capitale était Samarcande. Article détaillé : Conquête musulmane du Maghreb. Contrairement à l’historiographie traditionnelle, les études scientifiques menées sur la naissance de l’islam défendent une mise en place longue de celle-ci. Devant une expansion aussi importante et l’incorporation de populations non musulmanes toujours de plus en plus nombreuses, des problèmes d’assimilation, mais aussi de financement, ne tardent pas à se manifester.

L’administration du Califat omeyyade est organisée en trois grandes branches qui traitent les différentes affaires du Califat : les affaires religieuses, les affaires politiques et militaires et les affaires fiscales. De célèbres bâtiments, comme le dôme du Rocher ou la Grande mosquée des Omeyyades, sont construits pendant leur règne. Les adversaires des Omeyyades leur reprochent principalement d’avoir transformé le califat d’une institution religieuse en une institution dynastique et héréditaire, mais aussi d’avoir versé le sang de la famille du Prophète. Article détaillé : Conquêtes musulmanes des Indes. Article détaillé : Conquête musulmane de la péninsule Ibérique. Les Arabes, sous le commandement du général berbère Tarik ibn Ziyad, commencèrent la conquête du Sud de l’Espagne — ou al-Andalus — en 711. Les dirigeants d’Al-Andalus reçurent le grade d’émir du calife omeyyade Al-Walid Ier de Damas.

Après l’arrivée des Abbassides au pouvoir, certains Omeyyades s’enfuirent en Espagne musulmane pour s’y établir. Al-Hakam II hérita du califat après la mort de son père, Abd ar-Rahman III, en 961. Le développement économique fut également encouragé par l’élargissement des rues et la construction de marchés. Cette décomposition affaiblit les musulmans de la péninsule ibérique par rapport aux royaumes chrétiens du Nord.