Histoire de l’esclavage Dans l’antiquité,: V. 3 PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Chronologie de l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière. 539 av J-C : Le cylindre de Cyrus : le texte proclame la liberté histoire de l’esclavage Dans l’antiquité,: V. 3 PDF religion et l’interdiction de l’esclavage.


This volume is produced from digital images created through the University of Michigan University Library’s preservation reformatting program. The Library seeks to preserve the intellectual content of items in a manner that facilitates and promotes a variety of uses. The digital reformatting process results in an electronic version of the text that can both be accessed online and used to create new print copies. This book and thousands of others can be found in the digital collections of the University of Michigan Library. The University Library also understands and values the utility of print, and makes reprints available through its Scholarly Publishing Office.

En 1222, Sundjata Keïta abolit l’esclavage en créant l’Empire du Mali. L’abolition ne sera toutefois pas longtemps appliquée et Tombouctou deviendra même la principale plaque tournante de l’esclavage. 3 juillet 1315 : édit royal du roi de France Louis le Hutin affirmant que selon le droit de nature, chacun doit naître franc. Auparavant les rois espagnols avaient tenté, avec plus ou moins de succès, d’interdire cette pratique. 1758 : les quakers américains condamnent toute participation au commerce des esclaves et en font un acte répréhensible.

Les quakers anglais leur emboîtent le pas en 1761. 1761 : le marquis de Pombal abolit l’esclavage au Portugal et dans les colonies portugaises de l’Inde. 1772 : l’arrêt Somerset de Lord Mansfield marque l’abolition de facto de l’esclavage en Angleterre et Pays de Galles, bien avant son abolition de jure en 1833. 1793 : 23 août, le commissaire de la République Sonthonax abolit l’esclavage dans la possession française de Saint-Domingue, actuelle Haïti. 1804 : le 1er janvier, Haïti proclame son indépendance, de fait l’esclavage et la traite sont à nouveau abolis dans l’ancienne colonie française de Saint-Domingue. 1807 : abolition officielle de la traite des noirs en Angleterre. 29 mars : de retour de l’île d’Elbe, Napoléon abolit par décret impérial la traite des Noirs en France et dans ses colonies.

1817 : l’introduction d’esclaves noirs dans les colonies françaises est interdit par l’ordonnance royale du 8 janvier. 1818 : trois ans après l’engagement pris à Vienne, la France abolit légalement la traite négrière par la loi du 15 avril 1818. Cette loi restera cependant très peu appliquée jusque vers l’année 1831. 1821 : Pérou : José de San Martín décrète la liberté de tous les enfants des esclaves nés à partir de cette date, l’émancipation graduelle de ceux nés auparavant et l’interdiction du trafic négrier. 1827 : en France, la loi du 25 avril 1827 voulue par le roi Charles X fait de la traite des Noirs un crime, et non plus un délit. 1830 : abolition de l’esclavage en Uruguay. 1831 : en France, durcissement des peines encourues pour traite négrière, la loi du 4 mars 1831 prévoit jusqu’à 30 ans de travaux forcés.

1840 : première Convention antiesclavagiste mondiale, organisée en juin à Londres. 1846 : le 23 janvier, abolition de l’esclavage en Tunisie. Dans l’hacienda Nepén de Trujillo, au Pérou où l’esclavage n’est pas encore aboli, les esclaves en rébellion proclament leur liberté. 1850 : abolition officielle de la traite des Noirs au Brésil.

Elle se poursuit néanmoins de manière illégale. 1854 : abolition de l’esclavage au Venezuela, sous la présidence de Jose Gregorio Monagas. 1861 : la Russie interdit le servage. 1865 : les États-Unis promulguent le 13e amendement interdisant l’esclavage. 1888 par la loi de 1880, est avancée de deux ans. 1923 : abolition de l’esclavage en Afghanistan. 1924 : abolition de l’esclavage par les Britanniques en Irak.

Convention de Genève de la Société des Nations condamnant l’esclavage ratifiée par 44 pays. 1929 : abolition de l’esclavage en Transjordanie et en Iran. 1937 : abolition de l’esclavage à Bahreïn. 1948 : article 4 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, confirmée par la convention de 1956.