Histoire et societes rurales 9 hsr PDF

La fièvre aphteuse est une maladie virale animale généralement non mortelle, voire bénigne qui affecte notamment les bovins, les porcs, les chèvres, les moutons et d’autres animaux. Les chevaux n’y sont pas sensibles et les histoire et societes rurales 9 hsr PDF très rarement. Ile Maurice et Rodrigues août 2016.


En plus donc des bovins, des porcs, des chèvres et des moutons elle peut aussi infecter d’autres animaux aux sabots fendus qu’ils soient domestiques ou de la faune sauvage comme l’antilope ou les cerfs. Sont également réceptifs, mais rarement touchés : le tapir et l’ours. Si dans des conditions de laboratoire, des souris et des rats aussi bien que des poulets ont pu être infectés, il n’est pas certain que ces espèces puissent contracter la maladie en conditions naturelles. De même, le lapin adulte a une sensibilité presque nulle au virus aphteux.

Les vaches traditionnelles ou améliorées ne sont pas également sensibles à la maladie. Les êtres humains peuvent contracter la maladie par contact avec des animaux infectés, mais le fait est extrêmement rare. C’est que le virus qui l’occasionne est sensible à l’acide gastrique, il ne peut donc pas contaminer l’homme par la consommation de viande infectée. La transmission peut avoir lieu par le lait non pasteurisé. 1546 par Fracastor qui lui avait déjà reconnu un caractère contagieux.

Le virus de la fièvre aphteuse survit presque indéfiniment aux températures de congélation. Le virus est très résistant dans le milieu extérieur. Sur terre il se propage par voie aérienne dans un rayon de 10 kilomètres. Selon Mac Sharry auteur d’un rapport sur les politiques des États membres dans le domaine de la lutte contre la fièvre aphteuse, sur les 34 foyers primaires de fièvre aphteuse dénombrés entre 1977 et 1987, 13 foyers étaient  probablement associés soit à un virus échappé des laboratoires ou à la production et l’utilisation de vaccin mal inactivé .