Histoires d’amour et de mort a vienne PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une lavandière de nuit ou lavandière de la mort est un personnage de légende, une créature féminine ou une revenante, rencontrée de nuit, nettoyant un linge dans un cours d’eau ou un lavoir. Histoires d’amour et de mort a vienne PDF présentes dans le folklore irlandais et écossais, ces lavandières de nuit se retrouvent dans d’autres régions d’Europe.


Le folklore de la lavandière de nuit est présent dans de nombreuses régions d’Europe. En gaélique écossais elle est appelée bean nighe, c’est-à-dire  femme laveuse , parfois sous le diminutif ban nigheachain  petite laveuse  ou bien nigheag na h-àth  laveuse du gué . En breton, elle est nommée kannerez noz. En portugais, le personnage de légende est la lavandeira da noite. Article connexe : Mythologie celtique irlandaise Dans la littérature irlandaise médiévale, des scènes décrivent des créatures féminines lavant des linges ensanglantés ou des linceuls, en signe d’annonce des morts prochaines durant les batailles à venir. En raison du mélange de concepts païens et chrétiens dans ces textes, l’interprétation en est difficile.

Pour Giraudon, la fonction de ces légendes était de renforcer certains interdits sociaux ou religieux : principalement celui de punir les femmes qui continuaient de laver le linge après le coucher du soleil, alors que la nuit était traditionnellement consacrée au repos et le jour au travail. Les véritables lavandières sont les âmes des mères infanticides. Elles battent et tordent incessamment quelque objet qui ressemble à du linge mouillé, mais qui, vu de près, n’est qu’un cadavre d’enfant. Chacune a le sien ou les siens, si elle a été plusieurs fois criminelle. Selon une autre tradition, il s’agit de lavandières qui étaient chargées de laver le linge des pauvres. Par cupidité, elles remplaçaient le savon par des cailloux avec lesquels elles frottaient le linge. Non seulement celui-ci ne pouvait redevenir vraiment propre, mais il était terriblement abimé par ce traitement.