Instruments de musique du monde PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Magasin vendant des instruments instruments de musique du monde PDF musique marocains à Marrakech. Liste des instruments de musique utilisés dans les différents styles de musiques marocaines.


Les musiques du monde ont séduit l’Occident. Derrière le goût de l’exotisme, c’est le sens de la communauté et du sacré qui fascine le public. D’où cet ouvrage qui présente de façon thématique près de 250 instruments, en expliquant leur forme et la vocation que les hommes leur ont donnée. Ethnologue et musicienne, Lucie Rault explique les rapports étroits qui lient les instruments à l’homme, la nature, la vie sociale ou encore aux croyances : les origines de la création musicale, la place du corps, la dimension du sacré, le rôle politique de la musique… autant d’aspects qui varient en fonction des régions du monde et des cultures. Une exploration originale et largement illustrée grâce à la collaboration du musée de l’Homme

Le kamanja : C’est un violon avec archet et une caisse de résonance aplatie en forme de huit. Utilisé dans tous les genres musicaux. Le Loutar : Instrument à 3 cordes pincées, de la famille du guembri. Le qanûn : C’est une cithare sur table, utilisée dans la musique arabo-andalouse et dans la musique arabe moderne. Le guembri : Sorte de luth en bois piriforme ou arrondi recouvert d’une peau de mouton feutrée, et monté avec deux ou trois cordes. Le rebab : C’est une vièle constituée de bois, sa forme est celle d’un corps de fève présentant une surface plane en bois avec des rosaces ajourées, couverte en partie par une peau de chèvre. Le oud : Le oud est utilisé traditionnellement dans la musique andalouse, il est constitué d’une caisse de résonance concave qui comporte une surface plane décorée de motifs floraux et géométriques ajourés, sur laquelle sont tendues six cordes.