Iran, le sens de l’Histoire PDF

Du 11 au 22 octobre 2019. Du 13 au 24 juin 2019. Du 8 au 15 octobre, La Vie organise un voyage pour ses lecteurs à la découverte de ce pays toujours au coeur de l’actualité du Proche-Iran, le sens de l’Histoire PDF et de sa culture.


Depuis le rapprochement entre l’Iran de Rohani et l’Amérique d’Obama, les cartes stratégiques sont totalement rebattues au Moyen et Proche-Orient, voire dans les pays du golfe persique.
Les Américains ont semble-t-il compris que les chiites ne sont pas leurs ennemis et, a posteriori, ont revu leur copie sur les attentats du 11 septembre.
En revanche, l’Islam sunnite est devenu un danger pour un grande partie du monde arabe, pour l’Europe et l’Occident de manière générale, en témoigne les visées hégémoniques de Daech qui ne cesse de s’étendre et de se renforcer.
Il découle des deux premiers points que l’Occident a intérêt à s’appuyer sur Téhéran pour combattre l’Etat Islamique (EI) et, en quelque sorte, refaire de l’Iran le gendarme de la région, comme à l’époque du Shah, avant la révolution et l’installation de la  » mollahchie « .C’est ce grand bouleversement que l’Europe et notamment la diplomatie française a du mal à comprendre, que l’auteur décortique dans cet ouvrage. Un grand bouleversement dont il va falloir prendre la mesure si l’on veut être en capacité de combattre le terrorisme qui cible tous les pays revendiquant des valeurs et une civilisation aux antipodes de celles des djihadistes de Daech ou d’Al-Qaida.

Circuit du 4 au 16 ou 18 décembre 2018. Du 18 au 27 novembre 2018. Circuit au Liban et en Jordanie du 8 au 15 ou 19 octobre 2018. Du 2 au 13 ou 15 octobre 2018. Du 1er au 11 ou 15 mai 2018. Rwanda, la renaissance d’un pays Plus de 20 ans apres la perpetration du genocide des Tutsis, le Rwanda est en pleine renaissance. Du 6 au 17 ou au 21 Février 2018.

Du 4 au 15 ou au 18 novembre 2017. Du 5 au 16 novembre 2017. Avec Jean-Pierre Denis, Julie Brock, Philippe Mesmer et Franck Michelin. 2017, 10 jours en Galilée et en Cisjordanie, avec une extension possible de 4 jours en Jordanie, à la rencontre de ceux qui travaillent à bâtir la paix. Le Monde , L’Obs et Télérama . Du 16 au 28 mars 2017 au Guatemala ou jusqu’au 2 avril 2017 en passant par le Mexique, en compagnie de Guy Aurenche, ancien président du CCFD-Terre solidaire.

Sauter à la navigation Sauter à la recherche L’histoire de l’esclavage est celle des différentes formes prises par la condition sociale d’êtres humains privés par d’autres du droit de propriété sur eux-mêmes. Selon Engels,  Pour le barbare du stade inférieur, l’esclave était sans valeur. Aussi les Indiens américains procédaient-ils avec leurs ennemis vaincus tout autrement qu’on ne fit à un stade supérieur. Articles détaillés : Esclavage dans l’Antiquité, Esclavage en Grèce antique et Esclavage dans la Rome antique.

L’esclavage existe à l’époque antique, il est mentionné dans les toutes premières traces écrites, comme le Code de Hammurabi et d’autres écrits analysés comme des transcriptions d’histoires orales. Les critères de propriété liés à l’esclavage impliquent un certain niveau d’organisation des sociétés, ce qui rend incertaine l’existence de l’esclavage pour les temps préhistoriques. Ainsi, l’esclavage est la réduction d’une personne à un état de privation de toute liberté, celle-ci allant de libertés sociales aux libertés les plus fondamentales. L’esclave est exclu de la société tout en étant dans les sociétés esclavagistes un élément moteur. Les traites orientale et transsaharienne organisées par les Arabes et défendues par les savants musulmans de l’époque ont duré près de treize siècles et succédaient à la traite des slaves durant toute l’époque carolingienne. Elles se distinguaient par la castration systématique et massive des esclaves, et l’infanticide, ce qui explique l’absence de leurs descendants dans de nombreux pays musulmans négriers, au contraire de ce qui s’observe avec la traite transatlantique. Sahara, plus de 9 millions de captifs africains ont été transportés dans des conditions inhumaines dont 2 millions ont péri ou sont restés en bordure du désert.

Article détaillé : Esclavage au Moyen Âge. Ces termes du Moyen Âge se sont substitués aux termes latins antiques antérieurs : servus, qui a conduit aux termes  servile  et  servilité , relatifs à l’esclave et à sa condition. Ce mot a aussi donné naissance au terme  serf  du Moyen Âge et aux modernes  service  et  serviteur . L’Église considère maîtres et esclaves comme des égaux devant Dieu, et s’oppose, en principe, à ce que des chrétiens appartiennent à d’autres chrétiens.

L’esclave peut se marier, sa famille est reconnue. Il a pu aussi, à certaines époques, se faire moine, trouver asile, et donc être soutenu contre son maître. Francs Bathilde, elle-même ancienne esclave et par la suite canonisée, aurait, selon la tradition, jugulé l’esclavage dans les royaumes francs en interdisant le commerce sur ses terres. Contrairement à l’esclave qui est bien meuble, le serf jouit d’une personnalité juridique. Sa condition de servage peut elle-même faire l’objet d’un contrat. Cependant, l’institution de l’esclavage subsiste tout au long du Moyen Âge. Les grandes républiques maritimes de Gênes et de Venise sont les plus grands marchands d’esclaves à cette époque.