J’aime et je cuisine le poivron PDF

Ah qu’ils sont jolis, ces bocaux d’j’aime et je cuisine le poivron PDF aromatisée aux herbes ou à l’ail ! Ces tomates séchées, ces petits champignons, ces aubergines ou ces cœurs d’artichauts conservés dans l’huile d’olive et exposés sur une étagère de la cuisine !


Riche en vitamines et en fibres, le poivron se décline dans toute une palette de saveurs et de couleurs : vert, rouge, orange, jaune… Découvrez 30 recettes, savoureuses et légères : caviar de poivron aux noix, verrines de poivron au lait de coco, sauté d’agneau aux poivrons, papillotes de cabillaud aux poivrons et au thym…

Mais attention, ils peuvent être des poisons mortels. Si les légumes ne sont pas fermentés avant, le risque de s’intoxiquer existe. De nombreuses personnes me demandent s’il est possible de fermenter des végétaux en les mettant directement, à froid, dans de l’huile. La réponse est simple : non, surtout pas ! Si je vous dit botulisme , ça vous parle ? Le botulisme est une intoxication alimentaire causée par la bactérie Clostridium botulinum.

Cette bactérie anaérobie stricte vit principalement dans la terre, mais aussi dans les intestins des mammifères ou des volailles. Cette maladie fut observée pour la première fois en Allemagne, durant les guerres napoléoniennes, lorsque des charcuteries furent produites dans un contexte de pénurie. On n’avait plus tenu compte des règles d’hygiène ancestrales au moment de l’abattage des porcs, notamment du nettoyage des boyaux, pour faire les saucisses. Le mot botulisme vient d’ailleurs du latin botulus qui veut dire boyau. Les légumes peuvent donc être porteurs de Clostridium botulinum venant de la terre.

Quand vous mangez ces légumes cuits, pas de problème, la bactérie est détruite par l’ébullition. Quand vous les mangez crus en salade, il ne se passe rien non plus car la bactérie est en contact avec l’air, elle meurt sans sécréter de toxine. C’est quand elle se trouve en anaérobie qu’elle devient embêtante. Comme beaucoup de bactéries, elle sporule. Les spores sont la forme de résistance des bactéries en milieu hostile, une espèce de forme végétative qui survit très très longtemps.