J’AIME LES GATEAUX DE MAMIE PDF

Annie Cordy au festival de Cannes 2001. Annie Cordy a enregistré plus de 700 chansons, joué dans une dizaine de comédies musicales et d’opérettes, une quarantaine de films, une trentaine de séries et téléfilms, une dizaine de pièces de j’AIME LES GATEAUX DE MAMIE PDF, donné près de 10 000 galas. Très énergique et toujours de bonne humeur lors de ses apparitions en public, elle vante les mérites du sourire, même s’il lui arrive d’incarner des rôles plus graves au cinéma ou pour des fictions à la télévision.


2004, elle choisit pour devise La passion fait la force. Son père menuisier s’appelait Jan Cornelius Cooreman. Sa mère Maria de Leeuw a donné à sa fille le goût des chansons en lui faisant écouter la TSF. Elle apprend le piano et le solfège, tout en poursuivant ses études, puis participe à des galas de bienfaisance. Entre les numéros dansés, elle chante les succès du moment. Elle débute à Bruxelles au Bœuf sur le toit, puis débarque à Paris.

1964 – répétitions d’Annie Cordy pour Visa pour l’amour, avec L. Avec Darry Cowl comme compositeur et partenaire, elle crée Pic et Pioche en 1967 et en compagnie de Pierre Doris, Indien vaut mieux que deux tu l’auras. En 1964, elle retrouve la scène de Bobino pour une rentrée parisienne. En février 1965, sur les conseils de Maurice Chevalier, elle présente aux Parisiens un véritable  Show , où chaque chanson donne lieu à une mise en scène, à des ballets et à des costumes : Annie Cordy en deux actes et 32 tableaux. En 1972, elle crée la version française de Hello, Dolly ! 2008, elle participe avec d’autres chanteurs des années 1960 à 1980 aux saisons 3, 6 et 8 de la tournée Âge tendre et tête de bois.

Elle tourne dans une quarantaine de films dans sa carrière. En 1981, elle devient la première héroïne récurrente dans une série télévisée en interprétant Madame S. En 2003 et 2005, elle tourne dans les séries Fabien Cosma et Le Tuteur avec Roland Magdane. En 2012, elle joue dans le prime-time de Scènes de ménages dans lequel elle incarne le rôle de la grand-mère de Marion. Durant sa carrière, elle tourne dans une trentaine de séries télévisées et téléfilms. Durant les années 1970 et 1980, elle est l’une des invités les plus récurrentes des plateaux télés, comme ceux des Carpentier, de Danièle Gilbert ou de Michel Drucker.

Elle a été de nombreuses fois invitée du Gala de l’union des artistes, comme en 1953, 1959, 1970 ou 1981. De nombreuses émissions lui sont régulièrement consacrées. Elle chante notamment pour la soirée électorale de 1969 ainsi que celle de 1974. En 1977 et 1978, elle présente Chansons à la carte pour la RTBF. En 2000, elle participe au concert des Enfoirés, retransmis sur France 2, où elle chante notamment Une Belle Histoire avec Alain Souchon et Francis Cabrel.

En 2006, Annie Cordy est la voix off de Moi, Belgique, une série de documentaires sur l’histoire de la Belgique diffusée en première partie de soirée sur la RTBF. Elle est également souvent invitée pour des émissions hommages, notamment aux Carpentier ou à Dalida, en 2012 sur France 3. En octobre 2010, France 3 lui consacre une émission en prime-time, Tous vos amis sont là, présentée par Stéphane Bern, avec de nombreux invités. En janvier 2015, c’est France 2 qui lui consacre un prime-time, toujours présenté par Stéphane Bern, C’est votre Vie. Durant sa carrière, Annie Cordy a prêté son image à plusieurs marques pour de la publicité. Les canapés-lits Beka sont les premiers à faire appel à elle. En 1958, elle devient ambassadrice de la bière à table, notamment avec la Triple Piedboeuf, où un livret est même édité.

Mais l’une des principales publicités qu’elle a faite est celle pour les parapluies Aka, en 1960, accompagnée de la chanson Mon Chouette Pépin. Dans les années 1970, elle réitère la publicité pour les bières, avec cette fois-ci la Geuze Bellevue. En 1975, elle est prête son image aux robots ménagers STECA. Au début des années 2000, Annie Cordy revient dans le domaine de la publicité en devenant l’égérie des javels La Croix, dans un spot publicitaire.