Jane Birkin : Photos détournées PDF

Jane Birkin au Festival de Cannes 2016. Après des débuts cinématographiques en Angleterre notamment dans le film Blow Up, elle entame une carrière en France où elle rencontre son futur mentor, compositeur de chansons et partenaire, Serge Gainsbourg. Dans les années 1970, elle devient une actrice reconnue par le grand public en jouant dans des comédies jane Birkin : Photos détournées PDF Claude Zidi puis de Michel Audiard.


Birkin, my name is Birkin… Ces 500 photographies nous entraînent sur les pas de Jane Birkin à travers ses rencontres et ses voyages musicaux. Car l’icône des seventies, la muse de Gainsbourg au mince filet de voix cristallin qui nous fit tous chavirer, n’a pas perdu de son aura, loin de là. Elle n’a de cesse de faire partager ses coups de cœur : les airs légendaires du grand Gainsbourg avec lequel elle forma un couple mythique, mais aussi ceux des contemporains comme Zazie, Caetano Veloso ou encore Dominique A. et tant d’autres. Mission ?… Partir à la conquête du monde, faire fredonner à la planète entière ces paroles et musiques qu’on emportera ensuite partout avec soi à toute heure de la journée. A l’image de son sac Birkin d’Hermès, qui trimballe invariablement toutes sortes d’objets insolites et inattendus, l’esprit débordant d’idées, toujours en alerte. À croire que la route de Jane est semée d’étoiles… Que tout ce qu’elle touche se transforme en légende. Eric Deniset qui l’a suivie partout 24h sur 24 sait pourtant que le parcours de cette ambassadrice, mi-muse mi-sorcière, ne fut pas de tout repos. C’est ce que raconte précisément ce tour du monde en 500 photos : les accidents, les coups durs, les larmes, les éclats de rire et enfin les moments magiques. Une belle leçon de passion nommée Birkin. A voir, car Jane a plus d’un tour dans son sac.

Elle apparaît alors dans plusieurs films de publicité. 1980, Birkin donne une série de concerts pour la première fois à Paris, en interprétant le répertoire que Gainsbourg lui a écrit. Elle continue depuis à se produire régulièrement sur scène. Il aurait, entre autres, sauvé François Mitterrand d’après l’ouvrage de Gabrielle Crawford de 2004. Grande-Bretagne, alors prince de Galles, dont la fille épousera le réalisateur Carol Reed et elle est la cousine du mathématicien et philosophe Bertrand Russell par sa grand-mère paternelle. Jane Birkin raconte, dans Jane B.

Festival du film de Cannes, remporte La Palme d’or. Elle décide alors d’aller en France pour tenter sa chance comme actrice. Elle s’accorde une pause dans sa carrière de 1971 à 1972, à la suite de la naissance de Charlotte. En novembre 2008, Birkin publie le premier album dont elle a écrit tous les textes, Enfants d’hiver. Certains textes ont été écrits sept ans auparavant, avant la tournée Arabesque et la sortie de deux autres disques. En 2009, elle enregistre une relecture des Dessous chics en duo avec Étienne Daho, extraite de l’album Daho Pleyel Paris. En 2010, elle interprète Roissy en duo avec Florent Marchet sur le dernier album de celui-ci Courchevel.

Gainsbourg Symphonique  avec Nobuyuki Nakajima et l’Orchestre symphonique de Bretagne à Brest en 2017. Le 11 septembre 2012, son manager, Olivier Gluzman annonce que la tournée nationale et internationale, passant par Bruxelles, Londres mais aussi Toulouse, Bordeaux, Monaco, Lille ou Strasbourg avec pas moins de vingt-trois dates, est reportée à 2013 :  L’artiste n’a pas retrouvé l’énergie nécessaire à une série importante de spectacles. Dans Don Juan 73 de Roger Vadim, elle joue une scène homosexuelle, inhabituelle pour l’époque, avec Brigitte Bardot. Au Festival de Venise en septembre 2009. Varda demande à Birkin de fixer son regard sur l’objectif de la caméra, ce que celle-ci a du mal à faire. Birkin par Varda, ce qui n’est finalement pas l’enjeu principal. Lors du tournage de Jane B.

Joann Sfar, son rôle est interprété par Lucy Gordon. En 1985 Jane Birkin débute sur scène dans une pièce de Marivaux, dirigée par Patrice Chéreau, face à Michel Piccoli et Didier Sandre ! En 1999 c’est son propre texte, Oh ! Comme de nombreux artistes, Jane Birkin a été approchée par des marques afin de prêter son image pour des publicités. L’une qui semble être parmi les toutes premières, en France, pour la boisson Martini, reste celle dont la source est la moins certaine. Rien ne permet donc de l’identifier avec certitude.

On pourrait supposer que Serge Gainsbourg, qui a composé une dizaine de textes et de mélodies pour — ou évoquant Martini —, en est l’auteur. En face A, la version française, en face B une version anglaise. Ce disque existe en version vinyl  classique  et souple, avec toujours la même pochette. Caron, écrit par Serge Gainsbourg et interprété en duo avec Jane Birkin : Pour un homme. Pour l’achat de ce parfum, cette réédition en vinyl 45 tours, également un temps téléchargeable sur le site du parfumeur, était offerte. Un sticker annonçant cette promotion a été apposée sur les flacons de 125 ml alors mis en vente pour l’occasion. Dans un numéro de Playboy en date de 1974, sur une double page, une publicité pour les ceintures Léo Isba.

Une photo recadrée ne laissant apparaître aucun visage accompagne cette publicité. La mention  hors-commerce, vente interdite  figure au dos de la pochette. Serge Gainsbourg a réalisé trois publicités pour la marque Woolite destinée à la télévision. Le spot se conclut par:  Faites comme moi, utilisez Woolite , sans toutefois ne rien dévoiler du corps de l’actrice enveloppé dans une vaste écharpe de laine qu’elle déroule en se tournant sur elle-même tout au long de cette séquence pub !