Je cherche le grand amour ! PDF

Dialogues avec l’ange est la transcription d’une expérience spirituelle vécue pendant la Seconde Guerre mondiale par quatre amis hongrois. Gitta Mallasz, réfugiée en France en 1960, traduira ces entretiens je cherche le grand amour ! PDF français.


Quand on est petite fille, adolescente, on se fait une certaine image du grand amour : il commencera par un coup de foudre, sera suivi par une harmonie sans faille jusqu’à ce que la mort nous sépare… Et puis on devient adulte et on se rend compte que c’est loin de la réalité !Voilà pourquoi ce Guide au Féminin vous propose des leçons théoriques et des exercices pratiques pour trouver le grand amour, celui qui transporte, réconforte, rend heureuse ! Pour dispenser leurs conseils hilarants (mais néanmoins pleins de bons sens !) Goupil et Douyé ont travaillé avec Laetitia Aynié dont le dessin très frais et très moderne donne une touche ultra-féminine à ces Guides au Féminin. Une nouvelle série indispensable à toutes les filles. Une BD qui évite les rides en détendant les zygomatiques !

Une première édition a été publiée en 1976, suivie en 1990 d’une seconde édition, intégrale. Dans la Hongrie de 1943, au cours de la Seconde Guerre mondiale, les juifs avaient été plutôt protégés par le régime Horthy, pourtant allié des puissances de l’axe. En 1943, quatre amis hongrois, Gitta Mallasz, Lili Strausz, Hanna Dallos et son mari Joseph Kreutzer, se retrouvent dans une petite maison louée par Hanna et Joseph à Budaliget dans les environs de la capitale, où ils essaient de trouver un peu de sérénité. Leurs rencontres sont l’occasion de s’interroger ensemble sur la situation et d’écrire leurs impressions. L’armée allemande entre en Hongrie en mars 1944. Seuls les quarante premiers entretiens auront lieu à Budaliget, car après l’invasion de la Hongrie le 19 mars 1944 par l’armée allemande, pensant qu’ils seront plus en sécurité à Budapest où les persécutions n’ont pas encore commencé, Joseph et Hanna décident de s’installer dans la partie Pest de la capitale, dans l’appartement des parents de Hanna qui ont fui la Hongrie.

Joseph part le 3 juin 1944 pour ne plus revenir. Gitta cherche alors à sauver ses amies du ghetto, quand on lui propose de prendre le commandement d’un atelier de confection militaire monté par un de ses amis et un prêtre catholique, le père Klinda, pour sauver des juives. Gitta accepte à condition que soient rajoutés à la liste des ouvrières les noms de Lili et Hanna. Le 2 décembre 1944, ils font irruption à Katalin.