Jean Gabin dans le siècle PDF

Auguste Renoir, ses films ont profondément marqué les mutations du cinéma français entre 1930 et 1950, avant d’ouvrir la porte à la Nouvelle Vague du cinéma français. Jean Renoir âgé de jean Gabin dans le siècle PDF ans, par Auguste Renoir. Sa mère est Aline Charigot, ancien modèle de son père, qu’Auguste Renoir a épousée en 1890. Jean Renoir est baptisé en 1896 à l’église Saint-Pierre de Montmartre, à Paris.


S’il y a un homme qui, trente ans après sa disparition, incarne à lui seul le cinéma français du XXe siècle, c’est bien Jean Gabin. Il ne représente pas seulement une  » certaine France « , cocardière et paysanne, réactionnaire et bougonne, mais bien la France tout entière, fière et généreuse. Jean Gabin a personnifié sur grand écran tous les visages populaires : Titi parisien, chanteur de charme, héros de la classe ouvrière, combattant de la France Libre revenant au pays désabusé, truand, commissaire, juge, président et gentleman-farmer, jusqu’à donner l’impression d’être le patron du cinéma français, avant, pour finir, d’incarner un type universel, celui du père. Et derrière ses personnages, qu’ils s’expriment avec les mots de Jacques Prévert, Henri Jeanson ou de Michel Audiard, quels que soient leurs origines sociales ou leurs rôles dans la société, Gabin reste toujours le même : franc, loyal, courageux, inflexible, parfois jusqu’à l’obstination… Un livre hommage célébrant les 30 ans de la disparition de Jean Gabin, le plus populaire des acteurs français.

Après des études médiocres, il s’engage dans l’armée en 1913, et rejoint le corps des dragons. Il évite de justesse l’amputation grâce à la présence fortuite du professeur Laroyenne de Lyon, alors infirmier sous les drapeaux, qui s’oppose à cette intervention chirurgicale. En juin 1915, hospitalisé à Besançon, il apprend la mort de sa mère à l’hôpital de Nice. Jean, qui veut faire d’elle une vedette de cinéma, écrit un petit sujet, Catherine, qu’il finance lui-même et fait réaliser par Albert Dieudonné. En 1927, Jean Renoir a accepté de jouer un simple rôle dans La P’tite Lili, court métrage d’Alberto Cavalcanti, pour aider Catherine Hessling à devenir une vedette de cinéma.

1932, Renoir vit avec Marguerite Houllé, rencontrée en 1927 sur le tournage de La P’tite Lili, sa monteuse attitrée qui travaille sur tous ses films de 1931 à 1939. Marguerite prendra le nom de Marguerite Renoir, bien que leur vie commune n’ait jamais été officialisée. 1939, Renoir prévoit l’effondrement des valeurs humanistes et brosse un tableau sans complaisance des mœurs de la société française. Mais à la veille de la Seconde Guerre mondiale, ce film sera son plus grand échec commercial. Sa liaison avec Marguerite se termine, et il vit désormais avec Dido Freire, rencontrée sur le tournage de La P’tite Lili, engagée comme scripte sur le tournage de La Règle du jeu, et qui deviendra sa dernière épouse. En janvier 1940, il part en Italie pour tourner La Tosca, d’après la pièce de Victorien Sardou, avec Michel Simon.