Kabbale et connaissance PDF

Les films sont classés dans l’ordre chronologique de leur réalisation. Chacun est libre d’entrer dans cette œuvre par la porte de son choix et de se construire un ordre personnel selon sa propre sensibilité. Un article de Wikipédia, l’kabbale et connaissance PDF libre.


Dans cette réflexion sur la Kabbale, l’auteur traite des grands thèmes de cette tradition séculaire (les dix séphiroth, les quatre mondes, les 22 lettres hébraïques, les sept corps subtils de l’homme, etc.), mais également des thèmes purement philosophiques chers aux kabbalistes (le bien et le mal, le libre arbitre, la réintégration divine, etc.).

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’arbre de vie avec le nom des 10 Sephiroth et les 22 chemins en hébreu. Sa description est considérée comme celle de la cosmogonie de la mystique kabbalistique. Concrètement, comment se manifestent les Sephiroth dans la vie de tous les jours? Certains commentateurs considèrent que l’Arbre de Vie est une adaptation hébraïque de symboles déjà présents au sein des peuples antiques. En effet, nous retrouvons en Égypte le sycomore sacré ainsi que le pilier Djed, jouant un rôle important dans l’ésotérisme égyptien.

Il reste que l’Arbre de Vie cabalistique procède à tous égards de la cosmologie juive et que les processus philologiques, sémantiques et métaphysiques de son élaboration ne relèvent en rien des traditions précitées. Cet Arbre de Vie est également employé en magie hermétique. Le processus de formation alors analysé est celui de l’acte magique, et le rôle spécifique d’une Sephira dans l’acte magique envisagé est activé par l’invocation de la puissance active qui lui est associée. Centre de la Volonté Créatrice, inspiration de l’Univers.

Source de l’Énergie Cosmique, pur Amour et Sagesse. Centre de Cristallisation, de la Forme et donc, pôle Féminin de L’Univers. Séphira cachée, Grande Bibliothèque Cosmique qui renferme toutes les mémoires de l’Univers. Centre de l’organisation et de la Concrétisation, de l’Abondance, du Pouvoir et de l’Autonomie. Demeure du  chirurgien céleste  qui agit pour que les Lois Cosmiques soient respectées.

Il s’agit du Centre Masculin de l’Univers. Lien entre les Mondes de l’Esprit et les Réalités Matérielles, ce Centre implante en l’Homme la Conscience. Centre de la Beauté qui inspire, de la Matérialisation de l’Amour. Centre qui applique les Lois de la Sphère Binah à un niveau près de la Dimension Matérielle. Il s’agit du stade final de l’Élaboration du Plan de Vie. Centre qui produit la Réalité Matérielle.

Il transmet les informations en provenance de la Conscience Supérieure Tiphéreth vers le Monde Physique et vice versa. Centre qui représente la Réalité Physique, associée à la Planète Terre. Le Yang, le Yin, le Tao. Le Père, la Mère, et l’Enfant. La force, la forme, la conscience. Les occultistes débutants sont souvent arrêtés par l’idée que la force masculine est associée au pilier de la miséricorde, et la forme féminine à celui de la rigueur.

Il s’agit d’une erreur de perspective. Il y a effectivement une inversion de polarité dans l’apparence des deux Sephiroth à la base des piliers, au niveau psychique que perçoit tout d’abord le nouvel initié, quand il n’a pas franchi le deuxième voile. C’est Yakhin la blanche, le pilier de la force, des tendances masculines. Ce pilier est dominé par les principes actifs, de construction, de kinétique.

Dans la symbolique ésotérique, la progression le long de ce pilier correspond à la magie bacchanale de l’ivresse, celle de l’invocation, où la conscience est modifiée par la mise en jeu des émotions. C’est Boaz la noire, le pilier de la forme, des aspects féminins. Ce pilier est dominé par les symboliques passives de statique, de destruction. Dans la symbolique ésotérique, la progression le long de ce pilier correspond à la voie du magicien, de l’occultisme, de l’évocation.

La conscience est modifiée par la rigueur, l’étude et la connaissance. La colonne centrale est dominée par Kether, et est appelée le pilier de l’équilibre, ou de la conscience. La voie de ce pilier est surnommée la voie de la flèche. C’est la voie philosophique et mystique, qui commence par la dévotion et s’achève dans la contemplation. L’arbre de vie est traditionnellement divisé en quatre sections, séparés par trois voiles horizontaux. Le premier voile est celui de l’initiation. Il forme la limite entre Malkouth et le reste de l’arbre.