Kant : Oeuvres Philosophiques, tome 1 PDF

L’université Albertina de Königsberg, où Kant a enseigné. En 1740, il entre à l’université de Königsberg kant : Oeuvres Philosophiques, tome 1 PDF le dessein d’y étudier la théologie.


Ce volume contient les oeuvres suivantes : Des premiers Écrits à la «Critique de la raison pure» : Les Premiers écrits (1747-1762) – Les Écrits de 1763 – Des observations sur le beau et le sublime à l’étude des rêves d’un visionnaire (1764-1766) – La Position du problème critique (1767-1780) – La Critique de la raison pure (1781-1787). Avec, pour ce volume, la collaboration d’Alexandre J.-L. Delamarre, Jean Ferrari, Bernard Lortholary, François Marty, Jacques Rivelaygue et Sylvain Zac. Traduction de l’allemand par Ferdinand Alquié, Alexandre J.-L. Delamarre, Victor Delbos, Jean Ferrari, Luc Ferry, François de Gandt, Pierre Jalabert, Jean-René Ladmiral, Marc B. de Launay, Bernard Lortholary, François Marty, Joëlle et Olivier Masson, Alexis Philonenko, Alain Renaut, Jacques Rivelaygue, Jean-Marie Vaysse, Heinz Wismann et Sylvain Zac. Édition publiée sous la direction de Ferdinand Alquié.

En 1746, la mort de son père l’oblige à interrompre ses études pour donner des cours : il est engagé comme précepteur par des familles aisées et il accomplit cette tâche durant neuf ans. C’est également cette année-là qu’il publie sa première dissertation : Pensées sur la véritable évaluation des forces vives. En 1755, il obtient une promotion universitaire et une habilitation grâce à une dissertation sur les principes premiers de la connaissance métaphysique. Kant est le premier grand philosophe moderne à donner un enseignement universitaire régulier. En 1766, Kant demanda et obtint le poste de sous-bibliothécaire, à la Bibliothèque de la Cour et occupa cette fonction jusqu’en avril 1772.