Khéops (Littérature) PDF

Il n’a laissé que peu de traces de son court règne, d’autant plus éclipsé que placé entre les khéops (Littérature) PDF rois illustres de la dynastie, Khéops, Khéphren et Mykérinos. Son complexe funéraire est sur le site d’Abou Rawash, au nord du Caire.


Un jour de printemps, Alain Mercier, pompier à Menton, s’arrête devant un chenil de Nice. Il tombe amoureux d’un chiot de trois mois. Commence alors une étonnante histoire d’amour. Khéops, un berger noir et feu, est doté d’un flair exceptionnel. Sorti major du stage national de chiens de recherche et de sauvetage en décombres de Briançon, le couple Mercier-Khéops fait merveille. De la recherche de personnes disparues à la détection d’explosifs, l’aventure connaît son point d’orgue lors du tremblement de terre de Mexico, où Khéops se dépense sans compter au sein des équipes de secours envoyées par la France. Décoré, filmé, reconnu dans les rues, Khéops tombe malade en avril 1988. Une extraordinaire chaîne d’amitié se tend à travers tout le pays. Khéops subit, à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort, la première greffe de rein jamais tentée sur un chien. Aujourd’hui son fils Képhren a pris la relève.

Peu de documents permettent d’éclairer un règne qui selon les marques de carriers découvertes sur le site de son complexe funéraire à Abou Rawash aurait duré au moins vingt-trois ans. Il n’en est rien en fait car les découvertes faites sur le site de son tombeau, associées à celle de son cartouche sur les dalles de fermeture des grandes fosses des barques de Khéops, dans les années 1950, attestant qu’il procéda officiellement aux funérailles de son père, éclairent d’un nouveau jour la place et le règne de ce personnage resté trop longtemps dans l’ombre des deux grands constructeurs de Gizeh. Cependant, comme pour son père Khéops, peu de représentations du roi subsistent en dehors des fragments statuaires en quartzite retrouvés dans son temple cultuel accolé à sa pyramide. Certains voient en Djédefrê le même personnage que le fameux magicien Djédefhor du conte du papyrus Westcar bien qu’un personnage du même nom ait un mastaba aménagé sur le plateau de Gizeh. Ce qui est certain, c’est que Djedferê est le premier pharaon à porter le qualificatif de fils de Rê dans sa titulature et que le choix du site de sa pyramide rattache un peu plus encore son règne à la théologie héliopolitaine, car située en face de la ville du dieu soleil.

D’après l’égyptologue Vassil Dobrev, Djédefrê pourrait être le constructeur du sphinx de Gizeh dont le visage serait celui de son père Khéops. Aidan Dodson, Dyan Hilton, The Complete Royal Families of Ancient Egypt, Thames and Hudson, 2004, 320 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 23 décembre 2018 à 22:01. La pyramide de Khéops ou grande pyramide de Gizeh est un monument construit par les Égyptiens de l’Antiquité, formant une pyramide à base carrée. Khéops se situant à Gizeh en Égypte. Elle est la plus grande des pyramides de Gizeh.

Elle était considérée dans l’Antiquité comme la première des Sept Merveilles du monde. Elle est d’ailleurs la seule des Sept Merveilles du monde à avoir survécu jusqu’à nos jours, elle est également la plus ancienne. Durant des millénaires, elle fut la construction humaine de tous les records : la plus haute, la plus volumineuse et la plus massive. La pyramide de Khéops fait encore partie des édifices les plus hauts du monde en 1884. Ce monument forme une pyramide à base carrée de 440 coudées royales anciennes, soit environ 230,5 mètres. La pyramide pèse près de cinq millions de tonnes.

Contrairement à la pyramide de Khéphren, elle n’a pas gardé dans sa partie supérieure son revêtement de calcaire mais il subsiste quelques blocs au niveau de la base de la face Nord. Des vestiges d’une enceinte à redans, située à dix mètres autour de la pyramide, sont présents autour du monument. Articles détaillés : Complexe funéraire de Khéops, Complexe pyramidal égyptien et pyramide à faces lisses. La grande pyramide de Khéops a bénéficié, pour sa construction, des développements et des innovations techniques des pyramides de son père Snéfrou à Dahchour.