L’École républicaine et la question des savoirs: Enquête au coeur du Dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson PDF

Philippe Meirieu : journée d’étude le 10 janvier 2015 à l’université LUMIERE-L’École républicaine et la question des savoirs: Enquête au coeur du Dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson PDF 2 – voir l’enregistrement vidéo intégral. MAI 68 – MAI 2018 : Un extrait du film de Maurice Clavel « Le soulèvement de la vie » qui n’a rien perdu de son actualité Ce film a été diffusé lors d’un numéro mémorable de l’émission « A armes égales » qui opposait Maurice Clavel et Jean-Michel Royer.


Le Dictionnaire de pédagogie est initié et dirigé par F. Buisson au moment même où il devient l’un des acteurs principaux des réformes engagées par la Troisième République. Cette œuvre monumentale donne de l’école républicaine une image complexe, dès lors qu’on l’aborde, comme l’ont fait ici onze spécialistes de l’histoire de l’enseignement, à partir des discours tenus sur les savoirs scolaires. C’est que ces discours accueillent un débat ouvert et contradictoire, véritable guerre des anciens et des modernes : les tenants d’une éducation primaire « libérale » et « humaniste » affrontent ceux qui continuaient à se référer à une école bornée par l’utilité pratique des connaissances qu’elle dispense aux classes populaires qui la fréquentent. D’un champ disciplinaire à l’autre, et même à l’intérieur d’un même champ, les lignes de force de cet affrontement varient, mais partout une volonté réformatrice s’affirme et se heurte aux réalités de la forme scolaire. Pourtant, ce jeu subtil et changeant qui met dans la première édition du Dictionnaire (1882-1887) l’idéal réformateur à l’épreuve de l’école réelle se recompose trente ans plus tard au profit d’un Nouveau Dictionnaire (1911) à la doctrine pédagogique plus lisse et plus désenchantée. Ce que le Dictionnaire dit des savoirs scolaires permet alors de suivre, d’une édition à l’autre, l’aventure d’une entreprise réformatrice et, très loin des stéréotypes actuels sur l’école républicaine, d’en dégager le sens.

Che cosa ha insegnato il ’68? Che cosa abbiamo insegnato dopo il ’68? Diaporama de ma conférence sur « Que peut la pédagogie face aux défis d’aujourd’hui? Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire, publié sous la direction de Ferdinand Buisson en 1882 et qui a accompagné la construction de « l’Ecole de la République » un texte qui déjoue toutes les illusions rétrospectives et nous interroge encore aujord’hui pour nous aider à penser les questions essentielles de notre éducation et de notre Ecole. Mon hommage paru dans LE CAFE PEDAGOGIQUE à l’occasion de son décès.

Le portrait d’André de Peretti par Daniel Hameline. Mon texte dans Les Cahiers pédagogiques à l’occasion de ses cent ans. Quel avenir pour l’innovation dans l’Ecole ? Le lien sur le site lemonde. Mettre l’élève au centre du système » : une maladresse ? La campagne électorale qui bat son plein dévoile la tentation d’une « pédagogie à l’ancienne »  aux échos profondément « identitaires », dans une institution ultralibérale, détectant et dérivant au plus tôt les enfants « inadaptés », encourageant le développement et la création d’écoles sur le principe du « qui se ressemble s’assemble et qui s’assemble exclut ».

Que peut l’école face aux bombes ? Autonomie des établissements : de quoi parle-t-on ? Le partenariat : usine à gaz ou véritable levier pour l’action ? 183 – « Le temps des apprentissages : quelles continuités éducatives ? Le savoir et le croire : vers une « pédagogie de la laïcité » ? L’école peut-elle bloquer l’engrenage de la haine ? Jeudi 14 janvier 2016 : les députés examinent la loi sur l’interdiction de la publicité à la télévision dans les émissions pour enfants le gouvernement s’y oppose !

Nous savions que la vie était fragile, que l’humain c’était par moments et que la démocratie était menacée par les forces archaïques qui habitent encore le monde. Nous savions que, face à la vacuité de nos modèles économiques fondés sur la consommation compulsive, notre occident peinait à offrir un autre idéal que l’assujettissement aux intégrismes. Que cette nuit terrible où nous avons éprouvé la terreur de la pénombre, nous rappelle notre fragilité et notre finitude. Qu’elle renforce ainsi notre détermination à prendre soin de toute vie, de toute pensée libre, de toute ébauche de solidarité, de toute joie possible. Prendre soin de la vie et de l’humain, avec une infinie tendresse et une obstination sans faille, est, aujourd’hui, la condition de toute espérance. COP 21, éducation à l’environnement et à la citoyenneté planétaire : tenir enfin parole ! VIENT DE PARAITRE : « Où vont les pédagogues ?

L’innovation ne se décrète pas ! Et pourtant, sans doute, sont-ils les vrais aventuriers d’aujourd’hui et les défricheurs de demain. Plus que jamais indispensables à notre société en quête d’avenir. Philippe Meirieu, cet ouvrage, coordonné par Jean Rakovitch, s’affronte sans complaisance aux objections et aux critiques. Philippe Meirieu et proposent une réflexion sur les modèles et les outils idoines pour affronter le présent et construire l’avenir. L’ouvrage montre également la fécondité de la démarche pédagogique et l’importance de ses résultats. Il dit la place essentielle des pédagogues dans un monde où chacun s’accorde sur l’importance de l’éducation mais où rares sont ceux qui en articulent les finalités et les modalités.

C’est véritablement sur la place et l’avenir de la pédagogie dans nos sociétés contemporaines que cet ouvrage invite à réfléchir. Distribution : dans toutes les bonnes librairies et sur www. VIENT DE PARAITRE : « Elèves difficiles ? L’Ecole : une contre société ? Débat entre Alain Finkielkraut et Philippe Meirieu dans l’émission « Du grain à moudre » sur France Culture : « L’école doit-elle former des élites ?