L’éducation sexuelle : Fondements théoriques pour l’intervention PDF

Ce mémoire a été refusé en Mai 2008. Un second mémoire a été présenté en Septembre 2008. Il a été soutenu et validé. Il s’agit de penser notre temps à l’aide de concepts et modèles plus l’éducation sexuelle : Fondements théoriques pour l’intervention PDF à la situation.


Cet ouvrage de référence présente les fondements théoriques de l’éducation sexuelle élaborés à partir des connaissances actuelles en sciences humaines et à partir d’une longue expérience en éducation sexuelle scolaire. Le premier chapitre exprime la problématique de l’éducation sexuelle : sa nécessité pour les jeunes, son acceptation sociale plus théorique que réelle et les divers arguments offerts par certains éducateurs opposés à son actualisation auprès des jeunes. Le deuxième chapitre prépare d’abord la voie à une définition de l’éducation sexuelle en utilisant successivement diverses approches qui précisent peu à peu la signification de l’éducation sexuelle :
– La première approche, de nature plus philosophique, définit les termes de sexualité, sexualité humaine, sexualité et sacré, concepts essentiels pour fonder rationnellement la notion d’éducation sexuelle.
– La deuxième approche est plus éducative : elle propose l’éducation sexuelle comme une forme particulière d’éducation en la comparant à diverses formes d’éducation qui lui sont connexes : éducation affective, érotique, morale, religieuse, corporelle, sociale, sanitaire ou esthétique. Dans chaque cas, la spécificité de l’éducation sexuelle est dégagée et expliquée.
– La troisième approche précise les rapports de l’éducation sexuelle avec l’information sexuelle, la sexologie, l’initiation sexuelle et la pornographie avec lesquelles cette dernière est, à tort, souvent confondue. Elle examine les arguments psychologiques, pédagogiques, moraux et politiques opposés à l’éducation sexuelle aussi bien par des théoriciens que des praticiens et en suggère une réfutation systématique.
Le troisième chapitre définit l’éducation sexuelle par la présentation de son contenu aussi bien physiologique, psychologique, social que moral, ses finalités, ses lieux d’actualisation, ses formes explicites et implicites. Ce livre est un outil essentiel pour tout éducateur confronté aux besoins des jeunes d’être accompagnés dans leur développement psychosexuel. Il permet de comprendre les enjeux de cette forme particulière d’éducation et de se préparer à une intervention. Il est donc autant destiné aux
praticiens en exercice qui entendent fonder et argumenter leur pratique qu’aux futurs éducateurs qui se préparent à devenir des professionnels de l’éducation sexuelle.

En connaître les limites n’empêche pas de penser et de croiser les approches pour réfléchir à notre condition humaine à l’aube de ce nouveau millénaire. Il s’agit des changements dans l’histoire des sciences, de l’évolution des théories. Le paradigme est un modèle théorique de pensée, qui oriente la réflexion et la recherche scientifique. Pour cet auteur, l’histoire de la science est discontinue. C’est une période qui vient après la modernité.

Pourtant, il est difficile de dater le passage de la modernité à la postmodernité. Pour beaucoup de gens, la modernité continue encore à fonctionner. Pour ce qui nous concerne, la postmodernité c’est notre temps, elle vient en continuité et en rupture avec la modernité. La pensée de Marx est en continuité avec la pensée moderne, notamment sur le rôle du progrès et de la science, sur la visée d’émancipation, mais il introduit aussi une rupture. Il commence par constater que l’histoire humaine est l’histoire de la lutte de classe. Pour lui, il n’y a pas de nature humaine, mais une ou plutôt des conditions humaines.

Un se divise en deux : la société est une unité qui contient au moins deux classes : la bourgeoisie et le prolétariat. La démocratie Le concept de démocratie était important pour la modernité. Dans le contexte postmoderne, la notion de démocratie ne fait pas débat. Elle est mise en œuvre et la philosophie n’aborde pas ce sujet en tant que tel. Personne ne semble vouloir revenir en arrière.