L’énigme Hillary PDF

Le film met en scène des soldats américains lors de l’énigme Hillary PDF bataille de Normandie qui, après le débarquement, partent chercher un soldat dont les frères sont tous morts au combat. 481,8 millions de dollars à travers le monde, ce qui en fait le deuxième film le plus rentable de l’année 1998. En 2014, le film est inscrit au National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès comme étant  culturellement, historiquement ou esthétiquement important . Soldats américains approchant de la plage d’Omaha Beach le 6 juin 1944, lors du D-Day, ou  Jour-J  de l’Opération Neptune.


6 juin 1944 à Omaha Beach. Nouvelle-Guinée durant la campagne du Pacifique. Le dernier frère, le soldat James Francis Ryan, fait partie de la 101e division aéroportée américaine, parachutée sur le Cotentin en plein territoire ennemi et dont on est sans nouvelles. Informé de ces événements, le chef de l’État-major des États-Unis, le général George C. L’expédition de secours part alors à sa recherche à travers le bocage normand, au gré des combats contre les troupes allemandes qui tentent de résister coûte que coûte à l’avancée alliée. Unis : les enfants de moins de 17 ans doivent être accompagnés d’un adulte. Articles détaillés : Frères Niland et Lettre de Lincoln à Madame Bixby.

Le film est inspiré par l’histoire vraie des frères Niland, soldats américains pendant la Seconde Guerre mondiale, même si le scénario du film est en grande partie de la fiction. Par ailleurs, la lettre d’Abraham Lincoln à Madame Bixby, lue par le général George C. Marshall vers le début du film, et qui sert de justification à l’envoi d’un commando de G. Steven Spielberg a engagé Vin Diesel après avoir vu Strays, film que Diesel a réalisé tout en y interprétant le personnage principal. Spielberg souhaitait également engager Michael Madsen ou Quentin Tarantino pour le rôle de Michael Horvath, avant de le confier à Tom Sizemore. Tarantino dut refuser car il s’apprêtait à réaliser Jackie Brown.

Le tournage débute le 27 juin 1997. La scène sur le débarquement à  Omaha Beach , très réaliste, voire choquante pour certains par sa brutalité crue, constitue l’un des points forts du film, en exposant le contexte humain du sacrifice, de la souffrance et de la solidarité des hommes au combat. Le film a reçu de très bonnes critiques sur le réalisme des scènes de combat. La séquence reproduisant le débarquement à Omaha Beach fut élue  meilleure scène de bataille de tous les temps  par le magazine anglais Empire. Les scènes du début et de fin du film ont été tournées au cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Vingt à trente personnes amputées furent figurantes pour jouer les soldats grièvement blessés lors de ce débarquement.

Certaines associations américaines notamment religieuses ont voulu couper les premières scènes du film parce que jugées trop violentes. La séquence finale, qui reprend la séquence d’ouverture du film, est celle où l’on voit un vieux vétéran de cette guerre avec ses enfants et ses petits-enfants, a été tournée au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, dans le Calvados. Casemate pour canon de 50 mm du WN72, dans le secteur Dog Green. Il existe quelques erreurs sur des scènes du film.

Rommel avait conçu ces ouvrages en supposant que les Alliés chercheraient à débarquer à marée haute pour se mettre rapidement à couvert au pied du cordon dunaire. A marée basse, ils ne jouaient plus aucun rôle. Le Brigadier General Amend, supposé avoir été tué lors du crash de son planeur, est fictif. Une partie des lieux cités dans le film sont authentiques : outre Omaha Beach, Neuville-au-Plain, Valognes et Vierville sont de véritables lieux en Basse-Normandie.

Cet  arrangement  s’explique par l’impossibilité de disposer d’un authentique Tigre I en état de marche. Historiquement parlant, faire figurer des Tigres face à des soldats américains en Normandie est une erreur. Les chars du film portent l’emblème de cette unité. La division Das Reich ne fut engagée en Normandie qu’à la fin juin 1944, certes, face aux troupes américaines, mais bien après l’action du film. Dans une scène on peut remarquer qu’un soldat ramasse des pommes pour en croquer.

Au mois de juin, aucune pomme ne peut être ramassée, les pommiers sont à peine défleuris. Un avion Mustang P-51D, similaire à celui du film. 1944, le Mustang, meilleur chasseur allié, était utilisé en altitude, pour la supériorité aérienne ou pour les escortes de bombardiers. C’est donc uniquement avec leurs six mitrailleuses de calibre 12. 7 mm qu’ils détruisent le char Tigre, ce qui est impossible. Dans Les Nouvelles Aventures de Lucky Luke, lors de l’épisode 31, la mère du capitaine du fort dit qu’elle doit aller sauver le soldat Ryan quand elle se déguise en soldat pour sortir du camp. La mission mettant en scène le débarquement à la pointe du Hoc le 6 juin 1944 reprend de manière quelques éléments de la scène du débarquement du film.

Call of Duty: World at War : le joueur peut incarner un soldat américain se nommant John Miller. Durant le premier niveau, un soldat nommé Ryan est attaqué au corps à corps par un soldat japonais. Commandos 2: Men of Courage : dans la huitième mission, Il faut sauver le soldat Smith, ce niveau comporte beaucoup de similitudes avec le film. La scène est également présente dans le remake de ce jeu, Conker: Live and Reloaded. Omaha Beach, reprend quasi-intégralement et fidèlement la scène du film. Medal of Honor : Débarquement allié : la troisième mission du jeu est le débarquement sur Omaha Beach, reprenant une partie de la mise en scène du film, ainsi qu’une mission qui se passe aux abords d’une tour radio, reprenant aussi une mise en scène du film.