L’épreuve de gestion des collectivites territoriales PDF

L’irrigation agricole est l’épreuve de gestion des collectivites territoriales PDF première source de consommation d’eau dans le monde. Les techniques de goutte à goutte sont les plus économes.


Cet ouvrage s’adresse aux candidats préparant les concours d’entrée à l’Institut national des études territoriales (INET) et à l’Ecole nationale d’administration (ENA). Ces concours, de catégorie A+, ont une épreuve commune qui consiste à rédiger une note de synthèse à partir d’un dossier portant sur la gestion des collectivités territoriales. Cette épreuve permettant d’évaluer les aptitudes d’analyse et de synthèse des candidats figure en effet parmi les épreuves d’admissibilité du concours externe d’entrée à l’INET, et des concours internes et 3e voie d’entrée à l’INET et l’ENA. Elle a pour objectif de tester, en situation opérationnelle, la capacité des candidats à mettre en oeuvre des connaissances sur le plan pratique.

Les actions de gestion sont de court, moyen et long termes et pour certaines doivent concerner tout un bassin versant. Article détaillé : Répartition de l’eau sur Terre. Les ressources en eau douce étant très inégalement réparties dans le monde, certaines régions ont des surplus, alors que d’autres sont en manque par rapport aux besoins. Idéalement, la planification de la gestion de l’eau a un rapport avec tous les besoins en eau et cherche à allouer l’eau équitablement pour satisfaire tous les usages et les demandes. Des outils de solidarité entre bassins ou entre l’amont et l’aval d’un bassin se mettent parfois en place, possiblement via les contrats de rivières devenus des SAGEs en France, avec l’Aide des Agence de l’eau. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

Article connexe : Besoins de l’agriculture en eau douce. Il faut distinguer eau consommée, eau prélevée et préciser les lieux d’utilisation. Bien que cette classification fournisse des données précieuses, il s’agit d’un moyen limité d’examiner l’utilisation de l’eau dans un monde globalisé, dans lequel les produits ne sont pas toujours consommés dans leur pays d’origine. L’agriculture est donc le premier secteur de prélèvement d’une façon très générale dans les pays d’Asie, d’Afrique et du Moyen-Orient. Elle prélève d’autre-part beaucoup d’eau pour ses centrales thermiques, 59. Articles détaillés : Agence de bassin et Forum mondial de l’eau. Une bonne gestion de l’eau repose sur la mise en place d’une organisation adaptée.