L’événement en anthropologie : Concepts et terrains PDF

Cette l’événement en anthropologie : Concepts et terrains PDF est en semi-protection longue. La notion de Dieu revêt un considérable impact culturel, notamment dans la musique, la littérature, le cinéma, la peinture, et plus généralement dans les arts. La représentation de Dieu et la façon de nommer Dieu varient en fonction des époques et systèmes de croyances.


La description et l’interprétation de l’événement ont longtemps été l’apa­nage de la discipline historique et des médias de masse. Or l’événement interpelle désormais les sciences sociales et, plus spécifiquement, l’anthropologie. Se fondant sur des recherches menées dans différentes régions du monde (Bolivie, Bulgarie, Cameroun, Catalogne, espace lusophone, France, Nouvelle-Zélande et Québec), des anthropologues québécois et français abordent ce concept. La notion d’événement y est théorisée et mise à l’épreuve à partir d’études de cas portant sur la mémoire et l’histoire, le politique, la santé, les médias, les migrations et le religieux.

Ont contribué à cet ouvrage : Jean-Luc Bédard, Louis-Robert Frigault, Natacha Gagné, Axel Guïoux, François Laplantine, Evelyne Lasserre, Joseph J. Lévy, Deirdre Meintel, Jean-Claude Muller, Ignace Olazabal, Chantai Robillard, Marine Royet, Francine Saillant, Martin Soarès, Christine Thoër-Fabre.

Articles détaillés : Noms de Dieu dans le judaïsme et Noms de Dieu en islam. Zeus dont le génitif est Dios. Dans ce texte, le terme désigne avec une majuscule la divinité du monothéisme chrétien. Ce Codex est une copie de la traduction de la Bible effectuée selon l’alphabet inventé par l’évêque Wulfila deux siècles plus tôt.

Seigneur  donné dans la plupart des religions chrétiennes aussi bien à Dieu qu’à Jésus. C’est en particulier le cas de ceux qui s’inscrivent dans une approche apophatique. Nous ne savons pas ce qu’est Dieu. Dieu lui-même ignore ce qu’il est parce qu’il n’est pas quelque chose. Littéralement Dieu n’est pas, parce qu’il transcende l’être. Transcendant, notre discours se réduit à proportion de notre montée.

Arrivés au terme nous serons totalement muets et entièrement unis à l’Indicible. Pseudo-Denys l’Aréopagite, De la théologie mystique. Akhenaton est le cadre d’une brève révolution monothéiste fondée sur le culte d’Aton dont la portée réelle est discutée. Citant à ce propos Marcel Gauchet, l’historienne souligne la nécessité d’une  extraterritorialité  religieuse pour le peuple juif : celui-ci peut alors s’affranchir du pouvoir impérial et du  culte de souverains puissants aisément divinisés par leurs sujets . Entités et réintroduisant des divinités antérieures dans une évolution qui peut faire penser à l’Égypte et diverge radicalement de celle du yahwisme judaïque.