L’Afrique du nord. Algérie et Tunisie, commerce, agriculture, industrie. 2e édition PDF

Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon. Question au programme du CAPES externe et de l’l’Afrique du nord. Algérie et Tunisie, commerce, agriculture, industrie. 2e édition PDF externe, à partir de la session 2018. Ministère de l’Éducation nationale et de l’ENS de Lyon l’usage des ressources numériques dans la mise en œuvre de la formation initiale et continue des enseignants d’histoire et de géographie.


L’Afrique du nord. Algérie et Tunisie, commerce, agriculture, industrie , par Émile Gauthronet,… 2e édition…
Date de l’édition originale : 1899
Sujet de l’ouvrage : Algérie (1830-1962)France — Colonies — Afrique

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k166072f

Important : les ressources proposées sont indicatives et ne prétendent pas à l’exhaustivité. Vous pouvez nous faire part de vos suggestions : contactez-nous. La question de géographie des territoires mise au concours du CAPES externe d’Histoire Géographie et de l’agrégation externe de géographie à partir de la session 2018 est consacrée aux environnements, aux sociétés et aux territoires du Sahel et du Sahara jusqu’à la Méditerranée. Cette étude transversale est plus à même de donner la mesure des logiques d’intégration et de fragmentation qui sont actuellement à l’œuvre dans la région. La cohésion de ces territoires s’observe notamment dans les flux, commerciaux ou migratoires, qui associent depuis longtemps le Sahel à la Méditerranée et qui ont fait du Sahara un espace d’échange au rayonnement continental voire mondial.

La question nécessite d’envisager clairement les critères d’unité et de différenciation des territoires du Sahel et du Sahara à la Méditerranée, à différentes échelles, pour en saisir les recompositions actuelles. L’approche environnementale doit permettre aux candidats de saisir les mécanismes bioclimatiques dans leurs grandes lignes, afin de comprendre les problèmes liés à la sécheresse et au processus de désertification. La transition fluctuante dans le temps et dans l’espace entre le désert et les milieux arides adjacents devra ainsi être travaillée. Sur le plan économique et social, les dynamiques de développement et d’émergence qui façonnent les territoires du Sahel et du Sahara à la Méditerranée, dans un contexte de mondialisation seront à considérer avec attention. On insistera notamment sur les disparités socio-économiques qui marquent, à différentes échelles, l’ensemble des espaces de la région au programme. En termes de circulations et de déplacements des populations, on s’intéressera plus particulièrement aux mobilités qui sont propres au fonctionnement socio-spatial de la région étudiée, qu’il s’agisse des migrations vers la Méditerranée ou des migrations plus ou moins permanentes vers les villes.

Sur le plan culturel, la grande diversité ethnique, linguistique et religieuse est importante à saisir si l’on veut comprendre la complexité des enjeux sociaux et politiques qui structurent ces territoires que ce soit sur le plan interne ou externe. Enfin, une connaissance fine des héritages historiques sera utile pour bien comprendre de quelle façon un espace auparavant structuré autour des échanges sahariens a été morcelé par des logiques d’appropriation coloniale dont les frontières actuelles sont instables et parfois contestées. Si le texte d’accompagnement ne fournit aucune limite précise concernant l’espace étudié, choisir des sources impose de réfléchir à l’aire d’étude retenue et donc de définir les États dont on peut penser qu’ils sont couverts totalement ou en partie par la question. La sélection des sources contraint cependant à signaler l’aire d’étude sélectionnée par ces documents en citant les États couverts par la question. Au nord, les limites sont franches : ce sont les rivages de la Méditerranée, nous retenons donc comme États le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et l’Égypte. Enfin, au sud-est, les limites sont mouvantes selon les thèmes d’étude et peuvent couvrir l’Érythrée, Djibouti, la Somalie et l’Éthiopie. Armelle Choplin, Olivier Pliez,  Un Sahara, des Sahara-s.

Lumières sur un espace déclaré « zone grise » , 2013. L’Afrique plurielle : paradoxes et ambitions , 2011. François Durand-Dastès, Georges Mutin,  Afrique du Nord, Moyen-Orient, Monde indien , Géographie universelle, vol. Géraud Magrin, Alain Dubresson, Olivier Ninot, 2016, Atlas de l’Afrique, un continent émergent ? Pour en finir avec un mythe, CNRS Editions,  Débats . Géraud Magrin, 2013,  Voyage en Afrique rentière. Une lecture géographique des trajectoires du développement, Publications de la Sorbonne, Paris, 424 p.

Amadou Boureima et Dambo Lawali, Sahel entre crises et espoirs, L’Harmattan, 2014, 362 p. Marc Côte, 2012, Signatures sahariennes, terroirs et territoires vus du ciel, Aix-en Provence, Presses Universitaires de Provence, 307 p. Alain Dubresson, Sophie Moreau, Jean-Pierre Raison, Jean-Fabien Steck, 2011, L’Afrique sub-saharienne. Une géographie du changement, Armand Colin, coll.

Alain Gascon, 2006, Sur les hautes terres comme au ciel, identités et territoires en Éthiopie, Paris, Publications de la Sorbonne, 336 p. Roland Pourtier, 2010, Afriques noires, Paris : Hachette, Carré géographie, 2e édition revue et augmentée, 286 p. Catherine Coquery-Vidrovitch, 2011, Petite histoire de l’Afrique. Xavier de Planhol, 1993, Les nations du Prophètes. Manuel géographique de politique musulmane, Fayard. La compréhension de la question passe nécessairement par une initiation aux milieux physiques arides et semi-arides.

Jean Demangeot, Les milieux désertiques, Armand Colin, 2001. Max Derruau, Les formes du relief terrestre. Monique Fort, Francois Bétard et Gilles Arnaud Fassetta, Géomorphologie dynamique en environnement, Armand Colin, 2015. La Gestion des ressources du local au global.

Pratiques agro-sylvo-pastorales et impacts des politiques publiques à partir d’études de cas en Tunisie et au Niger, Éditions Publisud, 2016. Les illustrations sont disponibles en ligne. Temps des villes, temps des vivres. L’essor du vivrier marchand en Côte d’Ivoire. 2012, Les Mythes environnementaux de la colonisation française au Maghreb, Champ Vallon, coll. L’environnement a une histoire , traduit de l’anglais. Compte-rendu de Jean-Louis Ballais, Alain Marre et Marianne Cohen, dans Psysio-Géo.

Diversité et dynamiques des relations sociétés-nature, Karthala, Paris. Petites et moyennes villes d’Afrique noire. Monique Bertrand, 2011, De Bamako à Accra. Mobilités urbaines et ancrages locaux en Afrique de l’Ouest. Compte-rendu de Kevin Mary dans e-migrinter.

2014, Territoires et politiques dans les périphéries des grandes villes du Maghreb. Ressources, développement local et intégration régionale, Paris, Karthala. Le Maghreb et son Sud : vers des liens renouvelés. 2006, Le Grand Maghreb : Algérie, Libye, Maroc, Tunisie, mondialisation et construction des territoires, Paris, Colin U Géographie. Anne-Marie Frérot, 2011, Imaginaires des Sahariens.