L’Algérie dans l’antiquité (Éd.1900) PDF

Plusieurs vagues d’immigration ont en tout cas contribué à accroître sa population. Israël et en Cyrénaïque ont certainement causé l’arrivée d’immigrants juifs en provenance de ces contrées. Afrique du Nord dans l’aire de civilisation arabo-islamique et marque durablement l’identité des communautés l’Algérie dans l’antiquité (Éd.1900) PDF locales, dont le statut est désormais régi par la dhimma. Beaucoup de Juifs de la péninsule Ibérique s’installent alors en Algérie et se mêlent à la population juive locale, influençant ses traditions.


L’Algérie dans l’antiquité / par Stéphane Gsell,… ; Gouvernement général de l’Algérie
Date de l’édition originale : 1900
Sujet de l’ouvrage : France — Colonies

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Juifs, les Granas de Livourne, peu nombreux mais jouant un rôle d’intermédiaires commerciaux entre l’Europe et l’Empire ottoman. Après la colonisation française de l’Algérie en 1830, le respect de la liberté religieuse et de leurs coutumes est garanti aux Algériens. France à la veille de l’indépendance de l’Algérie et une minorité choisit Israël. Cet exil met quasiment fin à plus de 2 000 ans de présence en terre algérienne.

Article détaillé : Origines des Juifs d’Afrique du Nord. L’origine des Juifs d’Algérie est très peu connue. Elle se confond avec celle de tous les Juifs d’Afrique du Nord. Constantine, Médéa mais il n’y a pas de preuve archéologique pour appuyer ces affirmations. Juifs sur les côtes de Carthage et de Maurétanie.

Juifs dans la région saharienne du Touat, dans le Sud-Ouest algérien. Ainsi, quand Augustin d’Hippone demande leur origine aux habitants d’Hippone, l’actuelle Annaba, ceux-ci lui répondent en punique qu’ils sont des  Canani . Juifs et Berbères cohabitent pendant longtemps à travers l’Afrique du Nord, favorisant les échanges culturels et humains. Omeyades est achevée avant la fin du même siècle.