L’apostolat de la souffrance, histoire d’un enfant PDF

Il est déclaré bienheureux l’apostolat de la souffrance, histoire d’un enfant PDF martyr le 31 août 2013. Il est fêté le 16 mai. Vladimir Ghika était le cinquième enfant du prince Jean Ghika, général et ambassadeur auprès de l’Empire ottoman, et de son épouse, née Alexandrine Moret de Blaremberg.


Son grand-père était Grigore V Ghica. Toulouse et à Paris, puis chez les Dominicains à l’Angelicum de Rome. De retour en Roumanie, il fonda un dispensaire des Filles de la Charité et organisa en 1913 un lazaret pour les victimes du choléra. En 1931, Pie XI le nomma protonotaire apostolique et l’envoya en mission au Japon et aux Congrès eucharistiques internationaux de Sydney, Carthage, Dublin, Buenos Aires, Manille et Budapest.

Menacé, battu au sang, torturé, il fut condamné à trois ans d’incarcération. Il mourut le 16 mai 1954 à l’infirmerie de la prison de Jilava, des suites des mauvais traitements. Les inscriptions en grec sur sa tombe rappellent qu’il fut orthodoxe jusqu’à l’âge de 29 ans. Son procès en béatification a été ouvert en 1991 à la phase diocésaine dans le diocèse de Bucarest.

Il a été clôturé en 2003 puis étudié par la Congrégation pour la Cause des Saints. La messe de béatification a eu lieu à Bucarest, le 31 août 2013, sous la présidence du cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints. Biographie de Vladimir Ghika sur le site du diocèse de Paris. Philippe Brizard,  Mgr Vladimir Ghika déclaré martyr , L’Œuvre d’Orient no 771, avril-juin 2013. Miribel, La Mémoire des silences, Fayard, 1987, p. Monseniorul Vladimir Ghika va fi beatificat la 31 august 2013, la București.

Yvonne Estienne, Une flamme dans le vitrail, Souvenirs sur Mgr Ghika, éd. Horia Cosmovici, Monseniorul: amintiri din viața de apostolat, Editura MC, Bucarest, 1996. L’Angelo della Romania, in Il nono libro dei Ritratti di santi’, Jaka Book, 2006. Prince, prêtre et martyr, AED, 2007. Horia Cosmovici, Monseniorul: amintiri și documente din viața Monseniorului Ghika în România, Editura Galaxia Gutenberg, Târgu Lăpuș, 2011.