L’arabe imaginaire PDF

Soldats arabes en exercice arborant le drapeau aux couleurs panarabes. Proche-Orient était presque entièrement sous la domination de l’Empire ottoman, dont le sultan était aussi le calife, commandeur des croyants. La situation changea lorsque la Première Guerre mondiale commença à toucher le Proche-Orient. L’arabe imaginaire PDF détaillés : Empire ottoman dans la Première Guerre mondiale et Campagne du Sinaï et de la Palestine.


Une lettre ouverte argumentée et souvent drôle à tous ceux qui pensent l’intégration des Musulmans impossible. Un texte agréable à lire, plein d’humanité et de saveur.

Depuis cinq ans, à cause de toi, la France m’a mis sur le banc des accusés.

À cause de toi, je dois sans cesse rappeler que, pour moi aussi, mon pays c’est la France.

À cause de toi, je dois rappeler que je ne suis pas de  » là-bas « .

À cause de toi, je suis devenu, aux yeux de mes compatriotes, indigne de la nationalité qu’on m’a donnée le jour de ma naissance.

À cause de toi, on joue à la roulette russe avec mon identité.

À cause de toi, je suis né, je suis et je resterai un Arabe.

Dans cette lettre ouverte à Éric Zemmour et à tous ceux qui, depuis bientôt cinq ans, remettent en cause la présence des Français issus de l’immigration sur le territoire de la République, Mohamed Bechrouri explique avec coeur et enthousiasme pourquoi il est un Français comme un autre, un simple adepte du vouloir vivre ensemble, sans aucun rapport avec  » l’Arabe imaginaire  » que nous dépeignent Éric Zemmour et certains politiques.

Enfant de la  » première génération « , Mohamed Bechrouri, vingt-huit ans, dirige une société de production audiovisuelle spécialisée dans les programmes institutionnels et culturels.

Au cours de la Première Guerre mondiale, les Britanniques cherchent le soutien arabe pour ouvrir un nouveau front au sud de l’Empire ottoman. Les Britanniques envoient des officiers de liaison au chérif de La Mecque Hussein ben Ali, dont T. Les Alliés poussent le chérif Hussein à se révolter. En 1916, le chérif se soulève contre les Turcs et, à partir de La Mecque, assiège Médine. En juin 1917, Fayçal ben Hussein, fils du chérif Hussein, remporte la bataille d’Aqaba, prenant du coup cette ville portuaire située sur la mer Rouge, ce qui permet à la révolte d’être ravitaillée par les Britanniques. En 1918, l’offensive reprend dans le Levant. Le 30 octobre 1918, l’Empire ottoman signe l’armistice de Moudros.

Britanniques ne peuvent tenir tous leurs engagements. En effet, ils ont également signé avec les Français les accords Sykes-Picot qui donnent le contrôle de la Syrie et du Liban à ces derniers. Ils mettent également Fayçal sur le trône du royaume d’Irak, qui succède au mandat de Mésopotamie. Ali Moussa Iye, Albert Ollé-Martin, Violaine Decang, Histoire de l’humanité : 1789-1914, Unesco, 2008, p.