L’art comme procédé PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Une anamorphose est une déformation réversible d’une image à l’aide d’un système optique — par exemple un miroir courbe — ou une transformation mathématique. Anamorphose conique de l’art comme procédé PDF : le motif n’est visible que de dessus.


Certains artistes ont créé par ce procédé des œuvres déformées qui se recomposent à partir d’un point de vue préétabli. Comme l’écrivait Jurgis Baltrušaitis, l’anamorphose est une particularité déviante de la perspective :  La perspective est généralement considérée, dans l’histoire de l’art, comme quelque chose de réaliste restituant la 3e dimension. C’est avant tout un artifice qui peut servir à toutes les fins. La peinture Les Ambassadeurs de Hans Holbein le Jeune contient près de la base de la toile l’anamorphose d’un crâne, qui est en fait une vanité. On ne peut voir le crâne qu’en regardant le tableau avec une vue rasante.

Hans Holbein the Younger – The Ambassadors – Google Art Project. Parfois, ce n’est pas le centre de la représentation qui est déformé, mais ses extrémités afin de donner l’impression que la surface du tableau n’est pas strictement plane. Il s’agit dans ces deux cas d’anamorphoses directes. Il existe aussi d’autres types d’anamorphoses, où l’on interpose un miroir conique ou cylindrique entre le regard et la peinture qui, déformée, s’y reconstitue. Anamorphose d’après l’Érection de la Croix de Rubens de Domenico Piola, Musée des beaux-arts de Rouen. Les anamorphoses à miroir permettent grâce à l’interposition d’un miroir cylindrique ou conique de faire apparaître une image qui est la réflexion d’une image déformée conçue à cet effet.

Parmi les peintres qui ont utilisé l’anamorphose, on peut par ailleurs citer Félix Labisse ou Salvador Dalí. De nos jours, cette technique classique a été remise au goût du jour par le marqueteur et sculpteur sur bois franc-comtois Pierre Beuchey. Jean-Max Albert, Reflet anamorphose, Sculpture en bronze, Parc de la Villette. Les principales utilisations modernes de l’anamorphose interviennent dans le domaine du trompe-l’œil. Elles consistent à peindre d’une façon déformée et calculée une image qui se reconstituera, vue d’un point de vue préétabli, et donnera à la peinture murale une impression de relief et donc de réalité spatiale.