L’empire du scorpion PDF

Conquistadors et porteurs indigènes dans le Codex Azcatitlan. 1511 : la tempête jette une caravelle sur l’empire du scorpion PDF côtes du Yucatán.


Régnant dans les hautes sphères de la politique canadienne, bien à l’abri derrière une fortune colossale et des lois qu’il interprète à son avantage, un être ignoble magouille à satiété, fait chanter en toute impunité, et signe une flopée de crimes sordides.

Que sait-il de Marie Doucet, la femme de Percival Imbert, disparue mystérieusement un soir de décembre 1977 ? De Montréal à Ottawa, Jacynthe Lemay enquête.

Avec plus d’une trentaine d’ouvrages à son actif, Sylvain Meunier se consacre exclusivement à son métier d’écrivain. Son polar L’homme qui détestait le golf a reçu le Prix Saint-Pacôme du roman policier en 2008 tandis que Les mémoires d’un œuf lui a valu le prix Tenebris en 2012. De plus, il a été trois fois finaliste au prix du Gouverneur général pour ses romans pour la jeunesse. Avec L’empire du scorpion, il propose un roman haletant qui flirte avec la politique-fiction.

L’un des survivants, Aguilar, devenu l’esclave d’un chef maya, sera libéré par Hernán Cortés huit ans plus tard. 1517 : trois navires sous le commandement de Córdoba sont repoussés par les Mayas du Yucatán et de Campeche. 1518 : Grijalva longe les côtes du Yucatán et du golfe du Mexique jusqu’à Tuxpan où il reçoit un accueil amical. Moctezuma, de vivres, de vêtements en coton de plumes, de bijoux. Ces émissaires rapportèrent à Moctezuma des descriptions des arrivants, plongeant le tlatoani dans l’indécision. 1519 : Cortés fait saborder les navires pour couper court à toute envie de fuite à ses hommes. 1er septembre 1519 : premiers engagements avec les Tlaxcaltèques.

23 septembre 1519 : après une résistance acharnée, Cortés entre dans Tlaxcala. 10 octobre 1519 : Cortès et ses alliés indigènes se dirigent tous vers la vallée centrale, malgré les émissaires de Moctezuma qui tentent de le dissuader de se rendre dans leur capitale. Novembre 1519 : Moctezuma, voyant que ni ses présents ni les incantations n’arrêtent l’avancée espagnole, essaie de s’enfuir. Se croyant à l’article de la mort il fait même un discours d’adieux en public. 8 novembre 1519 : au petit matin, les Espagnols s’engagent sur la chaussée partant d’Iztapalapan.

14 novembre 1519 : Moctezuma est fait prisonnier par ses invités. 20 avril 1520 : Narváez débarque à San Juan de Ulúa. Pendant l’absence de Cortés, ses hommes profitent d’une cérémonie religieuse pour massacrer de nombreux nobles. 28 mai 1520 : Cortés attaque les troupes de Narváez et les met en déroute.

24 juin 1520 : Cortés rentre à Tenochtitlan. 29 juin 1520 : Cortés fait intervenir Moctezuma pour calmer la foule, ce qui ne permet pas d’apaiser la situation. 30 juin 1520 : assaillis de toutes parts, les Espagnols et leurs alliés s’enfuient à grand-peine en subissant de lourdes pertes. 7 juillet 1520 : bataille d’Otumba, remportée lorsque la cavalerie espagnole atteint et tue le général aztèque. 11 juillet 1520 : les Espagnols trouvent refuge à Tlaxcala.