L’envers et l’endroit PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de la Meuse. Si vous avez un l’envers et l’endroit PDF, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider.


Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune. Avioth est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est. Elle fait partie de la Lorraine gaumaise et est principalement connue pour sa basilique. La commune est traversée par la Thonne, un affluent de la Chiers. Dès lors le village fut un important lieu de pèlerinage et fut affranchie à la loi de Beaumont dès 1223.

L’édification de la basilique Notre-Dame commence peu de temps après. Maire et échevins recevaient les actes de vente et donation de biens situés sur le territoire de la ville. L’atelier monétaire d’Avioth était connu pour ses moneta aviothensis en argent vers 1340. Anciennement comté de Chiny sous la dominance des comtes de Bar et de l’empire germanique, marquisat d’Arlon, duché de Luxembourg. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La Recevresse  est un monument unique au monde et sa reproduction, grandeur nature, se trouve au Musée des monuments français à Paris.

Ce chef d’œuvre du gothique flamboyant a vraisemblablement été construit à l’endroit de la découverte de la statue miraculeuse  sur son buisson d’épines . Il remplace un premier oratoire plus modeste. Notre-Dame d’Avioth put entrer dans son église, une autre statue de la Vierge prit sa place pour recevoir, en son nom, les offrandes des pèlerins. On appela cette statue : la  Vierge Recevresse . Avec le temps, le nom de  Recevresse  fut donné au monument. Ainsi, depuis huit siècles, la basilique d’Avioth a été construite et entretenue grâce à des dons et à des offrandes.