L’esprit de Montmartre et l’art moderne (1875-1910) : & Guide du Musée de Montmartre PDF

Si Degas est un membre fondateur du groupe des impressionnistes, son œuvre est si l’esprit de Montmartre et l’art moderne (1875-1910) : & Guide du Musée de Montmartre PDF par ses thèmes et sa pratique qu’il ne les rejoint pas dans leurs traits les plus connus. Célestine Musson, une créole américaine de La Nouvelle-Orléans. De Gas naît à Paris au no 8 rue Saint-Georges, le 19 juillet 1834, et grandit dans un milieu bourgeois cultivé. Il y rencontre Henri Rouart, Paul Valpinçon et Ludovic Halévy qui seront ses amis intimes.


L’exposition « L’esprit de Montmartre et l’art moderne » vous invite à découvrir la philosophie radicale et contestataire des artistes montmartrois au tournant du XXe siècle. Mettant à l’honneur les Arts incohérents, les Hydropathes, le fumisme ou encore le cabaret des Quat’z’Arts et la Vachalcade, elle montre l’importance de Montmartre en tant que centre de l’avant-garde artistique. Deux cents pièces d’archives et cent cinquante oeuvres, issues de la collection du Musée de Montmartre mais également de collections publiques et privées, présentent au visiteur les moyens d’expression des artistes de l’époque (satire, caricature), leurs médias de prédilection (affiches, illustrations, chansons), et leurs lieux d’expression favoris (cabarets, cirque). La variété des oeuvres reproduites, conservées au Musée de Montmartre, fait également de cet ouvrage un précieux guide qui incite à découvrir l’histoire de ses bâtiments et de ses jardins, de ses artistes en résidence – Emile Bernard, Suzanne Valadon et Maurice Utrillo – ainsi que leurs chefs-d’oeuvre.

En 1847, sa mère meurt à l’âge de trente-deux ans. Le père d’Edgar, Pierre-Auguste, s’était installé à Paris pour ouvrir une filiale de la banque paternelle. Après son baccalauréat en 1853, Edgar Degas s’inscrit à la faculté de droit, pour satisfaire les ambitions de son père, mais arrête ses études en 1855. Degas s’installe dans une mansarde non chauffée dans le Quartier latin. En 1855, il commence à suivre des cours à l’École des beaux-arts de Paris.

Naples, puis à Rome et Florence, où il se lie d’amitié avec le peintre Gustave Moreau sans doute en 1858. En 1859, de retour à Paris, Degas prend un atelier au no 13 rue de Laval. Ses œuvres de jeunesse comptent quelques peintures d’inspiration néoclassique, mais surtout de nombreux portraits des membres de sa famille. En 1865, il expose au Salon Scène de guerre au Moyen Âge, ou encore le Portrait de Madame Camus en rouge en 1870. Toujours profondément marqué par le style d’Ingres, il visite la rétrospective organisée après le décès du maître en 1867.