L’essentiel de l’histoire de la gestion 2015-2016 PDF

Gilets Jaunes: le secrétaire général de l’unité SGP Police FO craint « des morts samedi prochain » pic. 3 décembre 2018 Voilà jusqu’où semble vouloir aller le gouvernement. Marie-Jeanne Vincent, Déléguée du Parti de la France pour le Calaisis, était candidate pour l’Union des Patriotes sous l’étiquette Civitas aux élections législatives en juin 2017. Relayant ces articles sur son compte Facebook, Nord Littoral a laissé libre cours à un déversement de haine sur sa page, alors même que le moindre commentaire l’essentiel de l’histoire de la gestion 2015-2016 PDF tant soit peu patriote est immédiatement censuré.


L’essentiel de l’Histoire de la gestion (7e éd 2015-2016) est une synthèse rigoureuse, pratique et à jour de l’ensemble des connaissances que le lecteur doit avoir.

Cette campagne de diffamation a abouti à la dégradation de son véhicule de Marie-Jeanne Vincent, à du vandalisme sur la façade de sa maison et même à des agressions physiques lors de collages d’affiches. Marie-Jeanne Vincent poursuit le directeur de publication de Nord Littoral pour diffamation et injure publique et l’audience se déroulera mardi 4 décembre à 8h30 au Tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer. Le Parti de la France invite ses militants, adhérents et sympathisants à venir soutenir Marie-Jeanne Vincent au tribunal. Pourquoi Emmanuel Macron roule-t-il en Citroën DS7 2.

0 HDi Diesel avec malus écologique ? Depuis samedi soir circulent, sur Internet, des vidéos inimaginables, montrant s’il le fallait . L’une d’elles, choquante, bouleversante même, mise en ligne par un certain Rick Al, montre de faux gilets jaunes, jeunes, de moins de 30 ans, saccageant l’intérieur de l’Arc de Triomphe. Pillant, cassant à coups de marteau une statue, une reproduction du monument, détruisant le maximum de meubles, statues, vidant les tiroirs. Comment a-t-on pu en arriver là ?

Comment a-t-on laissé les choses en arriver là ? Le vandalisme des casseurs à l’assaut de notre symbole à tous : l’Arc et la tombe du Soldat inconnu autour duquel, trois semaines auparavant, 72 chefs d’État s’étaient rassemblés pour rendre un honneur planétaire aux combattants de la Première Guerre mondiale. La prise de l’Arc de Triomphe n’avait pas été prévue par notre gouvernement ! J’accuse Castaner d’avoir laissé délibérément ces vrais ou faux gilets jaunes envahir le terre-plein central de l’Étoile alors qu’en face, barrant l’avenue des Champs-Élysées, il avait fait placer des centaines de CRS, gardes mobiles et autres force de l’ordre, et mis en place un barrage de véhicules impossible à franchir.

Pourquoi ne pas avoir entouré l’Arc de Triomphe, protégé ainsi notre symbole national et évité la profanation du tombeau du Soldat inconnu, par des barrières de véhicules et des policiers ? Pourquoi, n’ayant pas voulu protéger l’Arc de Triomphe, n’a-t-il pas ordonné aux forces de police de lancer une vraie charge contre ceux qui occupaient le terre-plein. Que conclure, sinon écrire ce que tout le monde pense tout bas : que tout a été fait, à Paris, pour décrédibiliser le mouvement populaire des gilets jaunes, les vrais, ceux qui souffrent, et que ce cinéma présidentiel et gouvernemental devient de plus en plus insupportable. Le 1er décembre restera dans nos mémoires comme un affront fait à la nation par ce gouvernement et ce Président qui ne méritent que notre mépris.