L’Evangile, les Epitres, l’Apocalypse PDF

Mort, Famine, Guerre et Conquête dans un tableau de 1887 par Viktor Vasnetsov. Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse sont des personnages célestes et mystérieux mentionnés dans le Nouveau Testament, au sixième chapitre du livre de l’Apocalypse. Leur chevauchée inaugure le commencement de la fin du monde, car ils apparaissent lorsque l’Agneau, figure de Jésus ressuscité, ouvre les quatre premiers sceaux. Le pouvoir leur fut donné sur le quart l’Evangile, les Epitres, l’Apocalypse PDF la terre, pour faire périr les hommes par le glaive, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.


Plusieurs interprétations de la signification symbolique des cavaliers ont été émises, à différentes époques. Alors je vis que l’Agneau avait ouvert un des sceaux, et j’entendis l’un des quatre animaux qui disait d’une voix de tonnerre : Viens et vois. Je regardai donc, et je vis un cheval blanc, et celui qui était monté dessus avait un arc, et on lui donna une couronne, et il partit en vainqueur, pour remporter la victoire. Et lorsque l’Agneau eut ouvert le second sceau, j’entendis le second animal qui disait : Viens, et vois. Et quand l’Agneau eut ouvert le troisième sceau, j’entendis le troisième animal, qui disait : Viens et vois. Et je regardai, et il parut un cheval noir, et celui qui était monté dessus avait une balance à la main.

Et quand l’Agneau eut ouvert le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième animal, qui disait : Viens, et vois. L’ensemble de ce passage a reçu des interprétations très variées. Jésus-Christ  d’autres enfin à une typologie des différents fléaux qui peuvent frapper l’humanité sans qu’on ait en vue une période précise. Le cavalier blanc sur un vitrail de la Basilique de Saint-Denis. Empire parthe envahissant l’Empire romain, puisque la frontière de l’Euphrate entre ces deux empires est évoquée à deux reprises dans l’Apocalypse, et que les Parthes étaient toujours représentés comme des archers à cheval. Un autre cheval sortit: il était rouge feu.

Son cavalier reçut le pouvoir de bannir la paix de la terre pour que les hommes s’entretuent, et une grande épée lui fut donnée. Il porte également une épée qui représente l’affrontement et le combat. Le troisième cavalier, dont le cheval est noir paraît représenter la disette. Il porte une balance qui signifie l’évaluation et donc le prix atteint par les denrées les plus caractéristiques du monde méditerranéen antique : céréales, huile et vin.

Les céréales atteignent un prix exorbitant, un denier correspondant au salaire journalier d’un ouvrier antique. Un commentateur grec ancien comme André de Césarée suppose de son côté que c’est parce que le vin et l’huile sont utilisés par les rites chrétiens. Le quatrième cavalier, Mort, sur le cheval livide. La couleur de sa monture évoque la peur, la maladie, la décomposition, et la mort.

Le passage se termine par ces mots :  Alors, on leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour exterminer par l’épée, par la faim, par la peste, et par les fauves de la terre. L’immense majorité des commentateurs rapporte ceci à l’ensemble des cavaliers et non pas seulement au dernier. De fait l’épée correspond au second cavalier, la faim au troisième et la peste au quatrième. Il semble en découler qu’ils exercent leur mission simultanément et non successivement.

Le quatrième cavalier, celui de la Mort, sur le cheval pâle. Monique Saint-Hélier, le titre du livre et celui de la seconde partie,  Le cheval jaune , font allusion au cheval pâle de la Mort. Agatha Christie, l’auteur fait directement référence aux cavaliers, et plus particulièrement à la Mort. Larry Collins et Dominique Lapierre, les auteurs mettent en scène le  successeur  des Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Eugenio Corti, l’auteur utilise les métaphores des chevaux rouge et livide pour décrire les deux parties de la Seconde Guerre mondiale. Terry Pratchett, les quatre cavaliers sont des personnages récurrents, mais la Mort est le plus récurrent, et l’un des personnages principaux des Annales. Terry Pratchett et Neil Gaiman, les Quatre Cavaliers sont nommés Pollution, Guerre, Famine et Mort.

Martin, la dysenterie fait des ravages au sein des armées siégeant devant Meereen. Les locaux font référence à cette maladie sous les termes de  jument pâle . Bob Morane de Henri Vernes aux Éditions Ananké. Dans la série Les Seigneurs de l’ombre de Gena Showalter. A leur première apparition ils sont présentés comme les Cavaliers de l’Apocalypse. Ils seraient frères et sœurs descendants de William.

Ils sont ainsi nommé Rouge, Vert, Noir et Blanche, en référence aux couleurs des chevaux des Quatre Cavaliers. Eli Esseriam, pentalogie publiée aux éditions Nouvel Angle. Stéphane Soutoul, Famine est l’héroïne et les trois autres Cavaliers sont des jeunes femmes. Jack Chaboud, publié par les Éditions de la Crypte. Friedrich Wilhelm Murnau, le diable est annoncé par l’arrivée de quatre cavaliers, qui sont clairement une référence aux Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Clint Eastwood, l’acteur arrive en ville vêtu entièrement de noir sur son cheval blanc.