L’Extermination des Tyrans PDF

Marius Jacob à l’époque du procès, en 1905. Marseille en 1897 et abandonne définitivement la marine, miné par des fièvres qui l’accompagneront toute sa vie. Les l’Extermination des Tyrans PDF parlementaires de cette fin de siècle s’opposent, souvent violemment, aux libertaires du monde ouvrier.


D’un côté, les uns se veulent légalistes et tentent de parvenir au pouvoir par les élections, de l’autre les anarchistes pensent que la justice sociale ne se discute pas et qu’elle se prend par la force. Compromis dans une affaire d’explosifs et quelques menus larcins, Jacob est condamné à six mois de prison et fiché par la police. Cela rend sa réinsertion très difficile : chaque fois qu’il trouve un travail, la police se présente et contraint son patron à le renvoyer. Il va alors choisir  un illégalisme pacifiste  . Marius Jacob est arrêté à Toulon le 3 juillet 1899. C’est à cette époque qu’il organise sa bande, nommée  les Travailleurs de la nuit . Membres et chef de la Bande des travailleurs de la nuit.

Portraits anthropométriques de Marie Jacob, Rose Roux, Boyer, Elme et Alexandre Marius Jacob, 1903. Marius Jacob fait preuve de beaucoup d’ingéniosité. Un parapluie fermé est ensuite glissé dans l’ouverture puis ouvert par un système de ficelles afin de récupérer les gravats lorsque ses complices agrandissent le passage. Dieu des voleurs, recherche les voleurs de ceux qui en ont volé d’autres.

Membres de la Bande des travailleurs de la nuit. Portraits anthropométriques de Jules Clarenson et de Felix Bour, dit Herselin, 1903. Le 21 avril 1903, une opération menée à Abbeville tourne mal. Sa bande est démantelée et il est jugé deux ans plus tard à Amiens pour 156 affaires.

La ville est en état de siège, hantée par les anarchistes qui tentent d’influencer le jury par des menaces. Vous savez maintenant qui je suis : un révolté vivant du produit de ses cambriolages. Le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend. Il réplique au président du tribunal qui lui demandait pourquoi, lors d’un cambriolage, il avait volé un diplôme de droit sans valeur marchande :  Je préparais déjà ma défense. Toujours au président qui essaie de lui décrire un cambriolage, il répond :  Monsieur le président, vous faites erreur. Pour envoyer les gens au bagne ou à l’échafaud, vous êtes compétent.