L’Heptaméron de Marguerite de Navarre PDF

La critique moderne parle parfois de  roman comique  quoique ce terme pose problème car les histoires comiques s’opposent à ce qui définissait le roman à cette l’Heptaméron de Marguerite de Navarre PDF. Les histoires comiques sont donc avant tout des histoires dont le sujet est assez quotidien et qui proposent des personnages proches des lecteurs contemporains.


2e éd. revue et corrigée

L’Heptaméron : recueil de contes gaillards ? On l’a cru, on l’a dit longtemps. Jeu subtil sur des récits aussitôt mis en question par leurs auditeurs ? On le soutient volontiers aujourd’hui. La présente étude, au plus près du texte, voudrait aider à s’y retrouver.

Pour autant, le sens d’amusant apparaît dès cette époque et il s’ajoute à ce sens premier. Leur écriture vient s’opposer à au moins deux grandes tendances de l’écriture narrative de cette époque. Ces récits courts prennent souvent leurs sources dans des faits divers racontés par les canards, feuilles volantes recherchant l’information sensationnelle. Ils racontent des faits généralement donnés pour réels, extrêmement violents et qui, comme l’indique le terme même, connaissent toujours une fin tragique.

Ce n’est donc pas ici le rapport à la réalité qui oppose histoire comique et histoire tragique mais la façon dont elle est traitée. Mais les histoires comiques s’opposent surtout aux romans héroïques et sentimentaux qui constituent les grands succès de librairie du siècle. Il s’agit de romans extrêmement prolixes racontant les amours et les exploits idéalisés de chevaliers à l’ancienne ou de bergers aux manières de gentilshommes. C’est pourquoi les histoires comiques ne sont pas des romans pour les lecteurs de l’époque. La nature prosaïque de l’intrigue et des personnages en font des anti-romans.

Ce raccourci est certes abusif mais les histoires comiques ont ouvert la voie à une écriture romanesque qui n’a besoin ni de personnages extraordinaires ni d’intrigues incroyables. Pour autant cette veine comique n’est pas venue de nulle part. Il s’agit d’abord de certaines œuvres latines comme L’Âne d’or d’Apulée ou le Satyricon de Pétrone. Ces œuvres satiriques représentent la réalité de leur temps sous une forme amusante.