L’Intelligence de l’enfant PDF

Empan Empan est née de la rencontre de praticiens de l’éducation, du social et de la santé qui pensent que l’écriture est fondamentale à la fois pour témoigner de son temps mais aussi pour éclairer le présent du passé. Les l’Intelligence de l’enfant PDF sociales sont à l’œuvre. Les travailleurs sociaux, en tant que citoyens et professionnels, doivent se donner les moyens de réfléchir à ces actes de société qui modifient en profondeur leur champ d’action public, associatif ou privé et la prise en compte des enfants, adolescents, adultes démunis socialement, éducativement, psychiquement. Le support institutionnel d’Empan est l’A.


L’intelligence de l’enfant, comment ça marche ? Un livre pédagogique de référence qui fait le point sur les avancées de la psychologie, les neurosciences, la génétique en ce domaine.

Cette association d’utilité publique permet de rester à l’écoute des quotidiennetés cliniques, administratives et politiques dans un souci permanent de réflexions et de mises en perspectives. Empan, à travers le choix des thématiques abordées, se veut révélateur, agent de subversion et de propositions pour le futur du social. Le comité de rédaction, jouant sur ces différences et sa capacité de liberté de penser, propose des ouvertures politiques, philosophiques, littéraires, artistiques, des réflexions théoriques actuelles de chercheurs et des écrits de praticiens. Empan, outil de l’action sociale, accueille aussi des témoignages et favorise l’actualité de toute lecture et publication. Participer à une culture du soin social dont l’intimité sensible de la personne est le pivot central, tel est le parti et le risque pris par Empan depuis plus de dix ans.

Comité de rédaction : Jean-Pierre Albert, Julien Boutonnier, Isabelle Furno, Philippe Gaberan, Serge Garcia, Lin Grimaud, Catherine John, Alain Jouve, Guy Mérens, Colette Milon-Aguttes, Martine Pagès, Blandine Ponet, Bruno Ranchin, Michel Ruel, Paule Sanchou, Pierre Teil, Chantal Zaouche Gaudron. Le Penseur, sculpture d’Auguste Rodin, représente un homme en pleine réflexion. Il semble utiliser toute son intelligence pour résoudre un problème. L’intelligence est l’ensemble des processus retrouvés dans des systèmes, plus ou moins complexes, vivants ou non, qui permettent de comprendre, d’apprendre ou de s’adapter à des situations nouvelles. L’intelligence peut être également perçue comme la capacité à traiter l’information pour atteindre des objectifs. Théophraste et Aristote définissent l’Intelligence comme une faculté différente de la sensibilité, aussi bien que de l’opinion et de la raison.