L’interdiction du breton en 1902 PDF

Fils de Jean Combes et de Marie-Rose Bannes, Émile est le sixième d’une famille de dix enfants. Son père était un modeste tailleur d’habits, qui dut parfois l’interdiction du breton en 1902 PDF de métier pour faire vivre les siens.


Il apprit le latin par l’instituteur public et ensuite par son parrain, Jean Gaubert, qui était prêtre et son cousin. Combes, décrit Jean Gaubert :  Il a le prestige et l’autorité du sacerdoce et de l’instruction. Et s’il demande des sacrifices, il s’en impose aussi. Son insistance à vouloir qu’un de ses petits cousins devienne prêtre est étonnante.

Ayant échoué avec Philippe vers 1840 et Émile en 1847, il ratera son dernier essai avec Henri vers 1860 . Combes a douze ans et entre ainsi en classe de quatrième au petit séminaire de Castres grâce à ses connaissances en latin. Saint Thomas d’Aquin pour la thèse française, et Saint Bernard pour la thèse latine. Après son mariage en 1862 avec Angèle-Maria Dussaud, fille d’un commerçant aisé de Pons, il renonce à l’enseignement et entreprend des études de médecine à Paris. Il est élu maire de Pons en 1876, et tiendra ce poste jusqu’en 1919.