L’OTITE CHRONIQUE PDF

Les otites sont des inflammations de peau ou de muqueuse de l’oreille. En fonction de la position et l’OTITE CHRONIQUE PDF caractéristiques de l’inflammation, l’otite va porter un nom plus spécifique. Les otites externes sont des inflammations du conduit auditif externe, délimité par le tragus en dehors et le tympan en dedans. Fréquente et bénigne chez l’adulte, elle consiste en une inflammation diffuse, d’origine bactérienne ou mycosique, du derme et de l’hypoderme du méat acoustique externe.


Elles sont subdivisées en trois catégories, les otites moyennes aiguës, les otites moyennes chroniques et les otites adhésives. On peut également préciser ces catégories, en ajoutant les otites chroniques suppurées et non suppurées. Dans la plupart des cas, l’inflammation de la trompe d’Eustache constitue la première étape de l’otite moyenne. Il s’agit également d’une inflammation ou d’une infection de la muqueuse qui tapisse la cavité tympanique, mais elle est installée depuis plus de trois mois. L’otite chronique peut engendrer une surdité et un écoulement chronique de l’oreille. Cette otite fait état d’une otorrhée passant à travers une perforation de la membrane du tympan, en plus des signes de l’inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne.

Stade le plus favorable parmi les otites chroniques non cholestéatomateuses. La surdité est légère, sans otorrhée ni otalgie. Le tympan apparait fragile, désépaissi, souvent perforé. Le tympan subit une rétractation dans la cavité de l’oreille moyenne, moulant les osselets. Le cholestéatome est la présence d’épithélium pavimenteux stratifié dans l’oreille moyenne.