La Boîte à outils du Marketing de soi PDF

Ce mémoire a été refusé en Mai 2008. Un second mémoire a été présenté en Septembre 2008. Il a été soutenu et validé. Il s’agit de penser notre temps à l’aide de concepts et modèles plus appropriés à la Boîte à outils du Marketing de soi PDF situation.


Le marketing de soi s’inspire de la démarche marketing et utilise des outils éprouvés pour mieux se connaître, avoir une vision plus fine de ses objectifs personnels et professionnels et améliorer son bien-être global.
En quoi est-ce fondamental ? Quels sont les outils pour mieux se connaître et se « vendre » ? En quoi consiste le SWOT personnel ? Comment se positionner pour être mieux perçu ? Quels sont les réseaux sociaux les plus adaptés à chacun ? Comment réaliser ses projets en accord avec ses valeurs ?

Découvrez les 64 outils et méthodes indispensables pour aborder toutes les dimensions du marketing de soi.
Traité de façon synthétique et pratique, chaque outil est décrit sur 2 ou 4 pages, comprenant l’essentiel en français et en anglais, les objectifs spécifiques, le contexte d’utilisation, les étapes de mise en oeuvre, les avantages et les précautions à prendre, ainsi que des conseils méthodologiques. Certains outils sont complétés par un approfondissement et un cas d’entreprise.

Des vidéos, accessibles par QR codes, présentent quelques outils en situation.

En connaître les limites n’empêche pas de penser et de croiser les approches pour réfléchir à notre condition humaine à l’aube de ce nouveau millénaire. Il s’agit des changements dans l’histoire des sciences, de l’évolution des théories. Le paradigme est un modèle théorique de pensée, qui oriente la réflexion et la recherche scientifique. Pour cet auteur, l’histoire de la science est discontinue. C’est une période qui vient après la modernité. Pourtant, il est difficile de dater le passage de la modernité à la postmodernité. Pour beaucoup de gens, la modernité continue encore à fonctionner.

Pour ce qui nous concerne, la postmodernité c’est notre temps, elle vient en continuité et en rupture avec la modernité. La pensée de Marx est en continuité avec la pensée moderne, notamment sur le rôle du progrès et de la science, sur la visée d’émancipation, mais il introduit aussi une rupture. Il commence par constater que l’histoire humaine est l’histoire de la lutte de classe. Pour lui, il n’y a pas de nature humaine, mais une ou plutôt des conditions humaines. Un se divise en deux : la société est une unité qui contient au moins deux classes : la bourgeoisie et le prolétariat.