La Capricieuse PDF

Langue rouge framboisée chez un patient atteint de scarlatine. La première description de la scarlatine connue dans la littérature est celle établie en 1553 par Giovanni Ingrassia, médecin et anatomiste à Naples, dans l’ouvrage  De Tumoribus praeter Naturam , sous le nom de  la Capricieuse PDF  ou  rosania . Le médecin français Pierre Bretonneau est le premier à la différencier de la diphtérie en 1821. La première expérience de vaccination fut menée en 1905 par Savtshenko, publiée en allemand par Georg I.


Berlin, repris par des Américains, le vaccin a été expérimenté à grande échelle en Pologne en 1925 par M. Des sérums furent aussi utilisés pour traiter la scarlatine une fois déclarée. L’Institut Pasteur développa aussi un sérum antitoxique. L’incidence de la scarlatine est inconnue en France.

Elle est rare chez les enfants de moins de 2 ans en raison de la présence d’anticorps maternels dirigés contre les exotoxines pyrogènes et du manque de sensibilisation antérieure. Les malades sont contaminants 24 heures avant le début des symptômes, les stratégies d’isolement des malades se révèlent de ce fait peu efficaces. Bactéries Streptococcus pyogenes regroupées en chaînettes, vues au micoscope. L’agent causal de la scarlatine est une bactérie, Streptococcus pyogenes, aussi appelée streptocoque bêta-hémolytique de groupe A selon la classification utilisée. Exceptionnellement, c’est un streptocoque du groupe C ou du groupe G.

Si la porte d’entrée majoritaire est le pharynx, d’autres sont possibles, comme la peau ou l’appareil génital féminin. Le streptocoque reste localisé uniquement au niveau de la gorge, et l’expression cutanée de la maladie est en rapport avec une toxine sécrétée par certains sous-types de streptocoques. Ces toxines sont immunogènes et responsables d’une vasodilatation, associée à un œdème dermique et à un infiltrat lymphocytaire. Après une infection, une immunité est acquise, spécifique du sous-type de streptocoque en cause. La récidive est donc possible avec un autre sous-type. Desquamation en doigts de gants au niveau de la main gauche.

Les signes cliniques de la scarlatine comportent plusieurs phases. En premier lieu on constate une angine fébrile de début brutal, puis au bout de 24 ou 48 heures s’installe une éruption cutanée et muqueuse typique. C, une dysphagie, des douleurs abdominales et des vomissements. Les formes atténuées sont fréquentes, avec une fièvre peu marquée, une éruption rosâtre, restreinte aux plis de flexion. En revanche l’aspect de la gorge et de la langue reste souvent caractéristique. Le test de diagnostic rapide streptococcique, un examen recherchant un antigène spécifique de Streptococcus pyogenes dans les sécrétions pharyngées et réalisé au cours d’une consultation médicale, est positif. Les examens biologiques sanguins peuvent montrer un syndrome inflammatoire avec une hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles.

Le diagnostic est essentiellement clinique avec un contexte épidémique évocateur, et l’aspect caractéristique de l’éruption, surtout pour l’énanthème. Dans tous les cas, l’énanthème de chronologie caractéristique oriente le médecin vers le diagnostic. Il se termine avec une desquamation de la peau par lambeaux. Le rhumatisme articulaire aigu est une pathologie potentiellement grave en raison de l’atteinte cardiaque associée à cette pathologie. Il faut cependant préciser que le risque de survenue de cette complication est variable selon les pays. S’il est extrêmement faible dans les pays industrialisés, il reste préoccupant dans les pays en voie de développement et à un moindre degré dans les territoires et départements d’Outre-Mer. Le traitement de la scarlatine associe un traitement symptomatique de la douleur et de la fièvre, et un traitement étiologique antibiotique visant le streptocoque.

Le traitement antibiotique permet d’accélérer la disparition des symptômes, de réduire la contagiosité, de prévenir les complications pharyngées locorégionales et de prévenir le rhumatisme articulaire aigu. Le traitement symptomatique associé est utilisé pour soulager la douleur et l’intolérance de la fièvre, par du paracétamol uniquement. L’éviction de la collectivité est recommandée jusqu’à huit jours suivant le début du traitement antibiotique complet. La scarlatine est évoquée par Ray Ventura et ses collégiens dans la chanson Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine, en 1936. Dans le roman Les Quatre Filles du docteur March écrit par Louisa May Alcott, la troisième fille Beth est atteinte par la scarlatine qui manque de l’emporter. Elle guérira cependant grâce aux soins de sa mère et de ses soeurs, non sans garder quelques séquelles de cette maladie.