La chanson poétique du XIXe siècle: Origine, statut et formes PDF

Wikipédia, cette page sera supprimée ou purgée au bout d’une semaine maximum. En attendant le retrait de cet avertissement, veuillez ne pas réutiliser ce texte. Si ce bandeau n’la chanson poétique du XIXe siècle: Origine, statut et formes PDF plus pertinent, retirez-le.


Cet ouvrage propose un parcours chronologique allant de la canso des troubadours aux Complaintes de Jules Laforgue, afin que l’on puisse juger de la dette des poètes du XIXe siècle envers leurs prédécesseurs, et de leur originalité lorsqu’ils réinvestissent des formes anciennes, faisant d’une « vieille chanson [une] chanson du jeune temps » (Hugo).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Historiquement, on dit d’une œuvre qu’elle est engagée lorsqu’elle présente un certain statut dans la société de son auteur et qu’est reconnue l’importance de sa fonction sur un sujet donné. En général, tout homme est responsable de ce qui se passe en son temps, à plus forte raison l’écrivain. La religion: de nombreux artistes écrivent sur le sujet que ce soit pour défendre les valeurs religieuses telles que le pardon ou la compassion, ou bien au contraire attaquer l’intolérance religieuse. Les questions sociales : les philosophes des Lumières dénoncent les injustices. Victor Hugo dans Claude Gueux puis, à la fin du siècle, Émile Zola dans Germinal.

Il existe plusieurs genres de pacifismes qui se distinguent par leurs modes d’action et par les valeurs principales qui les animent. Les premières idées féministes sont apparues au Moyen Âge avec Christine de Pisan. Olympe de Gouges et George Sand défendent le féminisme. Chiennes de garde, Ni putes ni soumises et les Femen, qui sont très actives. Cela entraîne un goût pour les genres qui agissent sur un vaste public : théâtre, cinéma et roman.

La Renaissance, en Europe, est le siècle de l’humanisme. Les auteurs humanistes mettent l’homme au centre de leurs préoccupations, n’hésitant pas pour cela à dénoncer l’influence excessive de l’Église dans la mesure où elle peut mettre un frein à la dignité de l’homme. Cour, dont l’hypocrisie ambiante paraît insupportable sur le plan moral, et éminemment nuisible sur le plan politique et social. Victor Hugo, Les Châtiments, est désigné comme un « poème du crime ». Le poète ne s’en prend pas seulement à un sujet général, mais directement à une personne, qui est Napoléon III, qu’il surnomme  Napoléon le Petit .

Jean-Paul Sartre –  Qu’est-ce que la littérature ? Camus y formule ses difficultés à prendre position dans le conflit algérien. Il défend des idées de gauche. Louis Aragon –  La Rose et le Réséda . Poème sur la dénonciation de la guerre d’Indochine, adressé au président de la République française, René Coty afin de montrer sa lâcheté.

Ce poème est une chanson antimilitariste qui est écrite sous forme de lettre ouverte. Il faut notamment savoir que ce poème a été censuré car ses paroles étaient trop subversives. Ionesco dénonce la montée du fascisme qu’il a connu en Roumanie. Plus largement, il illustre l’ascendance de la masse sur l’individu seul, dans une métaphore du totalitarisme. Il y fait un appel à la résistance. Ainsi, chaque animal représente une facette de la société soviétique d’après guerre : les cochons accaparent les richesses dès la Révolution, et convainquent les autres animaux de travailler pour la ferme. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

L’engagement littéraire vise à défendre une cause, une idée, qui peut avoir un sens politique, religieux, social, environnemental ou, plus généralement, porter sur les valeurs de l’humanisme ou du pacifisme, la défense des droits de l’homme et de la tolérance. Gisèle Sapiro, La Responsabilité de l’écrivain. L’engagement littéraire, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Benoît Denis, Littérature et engagement, Paris, Éditions du Seuil, coll.