La chasse PDF

La chasse PDF article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Alexandra Rapaport et Thomas Vinterberg au Festival de Cannes 2012. Thomas Vinterberg et sorti en 2012.


Il est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 2012 où Mads Mikkelsen a obtenu le Prix d’interprétation masculine. Lucas, un auxiliaire de jardin d’enfants récemment divorcé, est du jour au lendemain accusé de pédophilie. Peu à peu, la méfiance des habitants et de ses anciens amis laisse place à une véritable chasse aux sorcières et les rumeurs se répandent comme une traînée de poudre. Une véritable descente aux enfers pour lui et sa famille commence. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 1 août 2018 à 19:40. En pratique : Quelles sources sont attendues ?

Chasse à la baleine, Abraham Storck. La grande taille de ces mammifères marins présente l’avantage d’apporter des quantités considérables de nourriture mais sa chasse est particulièrement dangereuse, sauf avec l’assistance des moyens techniques modernes. Néerlandais à proximité de l’île Jan Mayen et du Beerenberg. On a longtemps pensé que cette chasse était d’origine préhistorique mais sans disposer de preuves tangibles. Eubalaena japonica, ou baleine du Pacifique Nord. La chasse traditionnelle a pu revêtir une grande importance vivrière notamment pour les peuples arctiques, pour lesquels elle était également une activité rituelle.

Dans l’île de Lembata en Indonésie, il existe deux villages qui pratiquent encore la chasse à la baleine de façon traditionnelle. Amarrée au navire baleinier, la baleine sera remorquée jusqu’au chantier de dépeçage. Amériques, notamment autour du Labrador et de l’île de Terre-Neuve. 150 baleiniers américains naviguent ainsi dans l’Océan Arctique, recueillant plus de 200 000 tonneaux d’huile en une seule saison.

Pendant cette période, la chasse à la baleine devient de plus en plus industrielle et massive. On estime ainsi qu’environ mille baleines par an étaient tuées en 1900, contre 15 à 20 000 à la veille de la Première Guerre mondiale, chiffre qui décline ensuite pour remonter dès le milieu des années 1920 à entre 20 et 30 000 baleines par an. Celles-ci permirent d’exploiter des mers trop éloignées ou isolées, telle la mer de Ross en Antarctique. Londres justifiait cela entre autres par l’utilité des produits baleiniers pour faire face à des besoins éventuels de guerre. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

La chasse à la baleine attire pour plusieurs raisons économiques dont la première est évidemment la nourriture. L’huile avait également plusieurs emplois : chauffage, éclairage, et cuisine. Rorqual Bleu de 26 mètres produisait environ 27 tonnes d’huile. Les os étaient utilisés comme matériaux.

Enfin, le spermaceti, un composé chimique extrait du crâne du cachalot servait à fabriquer des bougies, des savons, ou entrait dans la composition de la margarine. Mais l’augmentation du nombre de prises a conduit à une raréfaction de la ressource poursuivie. Les populations de baleines se sont alors réduites dans d’importantes proportions. La Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine est signée le 2 décembre 1946 par une quinzaine de nations. Elle a pour objectif de permettre la conservation judicieuse des populations de baleines et le développement ordonné de l’industrie baleinière. Les premières mesures de gestion de la chasse baleinière ont toutefois un effet désastreux.