La diversité des hommes PDF

Son objectif est de développer des stratégies nationales pour la conservation et l’utilisation durable de la diversité des hommes PDF diversité biologique. Il est considéré comme le document clé concernant le développement durable.


Dans un premier temps, les bureaux de la convention se trouvaient à Genève avant de déménager définitivement à Montréal. Elle est ouverte aux signatures le 5 juin 1992 et entre en vigueur le 29 décembre 1993. En décembre 1993, 168 pays avaient signé la convention. Longtemps, la convention n’a eu qu’une portée contraignante limitée, mais elle commence, depuis la fin des années 1990, à être appliquée concrètement dans certains pays et communautés supranationales comme l’Union européenne. Elle contient un rappel d’utilisation des termes dans son article 2 et introduit le principe de précaution. L’accord couvre l’ensemble des écosystèmes, des espèces et des ressources génétiques.

Il relie les efforts traditionnels de conservation aux objectifs économiques en prônant une gestion durable et équilibrée des ressources biologiques. Lors de la réunion de Buenos Aires, en 1996, l’accent sera mis sur les savoirs locaux – les ethnologues et les anthropologues jouent un rôle fondamental dans l’étude des savoirs locaux. Il établit les principes pour le partage juste et équitable des bénéfices provenant de l’utilisation des ressources génétiques, notamment celles destinées pour l’utilisation commerciale. La convention offre également aux décideurs des conseils fondés sur le principe de précaution voulant qu’en cas de menace de réduction significative ou de perte de diversité biologique, l’absence de certitude scientifique ne devrait pas justifier de repousser des mesures pour éviter ou réduire cette menace. L’Australie met en place un corridor climatique. Les États-Unis n’ont pas ratifié le traité en raison de leur opposition aux dispositions régulant les droits de propriété intellectuelle, notamment sur la biotechnologie et les OGM. La Convention sur la Biodiversité a institué des droits de propriété privés sur la nature sauvage afin de prévenir l’exploitation illimitée des ressources génétiques dont disposent les pays pauvres, qui constituent l’essentiel des ressources.

Européens de continents entiers, qui avaient été habités par des populations indigènes pendant des millénaires, et ont été  appropriés par la violence et la tromperie . 32  À notre époque, il existe une autre forme de propriété et elle a une importance qui n’est pas inférieure à celle de la terre : c’est la propriété de la connaissance, de la technique et du savoir. La richesse des pays industrialisés se fonde bien plus sur ce type de propriété que sur celui des ressources naturelles. 33  De nombreux hommes, et sans doute la grande majorité, ne disposent pas aujourd’hui des moyens d’entrer, de manière efficace et digne de l’homme, à l’intérieur d’un système d’entreprise dans lequel le travail occupe une place réellement centrale. La convention sur la diversité biologique: les savoirs locaux au cœur des débats internationaux, B. 02, 2003, Institut du développement durable et des relations internationales. The Pan-European Ecological Network: taking stock, Council of Europe, Nature and Environment No.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 août 2018 à 09:40. Cette page traite du Sujet de l’Évangile. Il y a de très nombreux versets sur ce sujet. Le péché : Le salut en Christ et la santification.