La figure et le nombre PDF

Cet article est une ébauche la figure et le nombre PDF la biologie et la médecine. Les thrombocytes ne sont donc en fait pas des cellules complètes mais uniquement de petits fragments. Leur durée de vie est d’environ 7 à 10 jours. Le lieu de dégradation des thrombocytes est la rate.


Elles sont un des composants indispensables à l’hémostase primaire. Ce sont les plus petits éléments figurés du sang. La formation des plaquette se fait par « pincement » de la membrane du mégacaryocyte en périphérie, partitionnant complètement des fragments de cytoplasmes qui intègrent ensuite le compartiment sanguin. Une zone centrale, densément colorée, appelée granulomère ou chromomère.

Cette région est riche en organites et en granulations, responsable de l’importante basophilie et l’affinité tinctoriale pour les colorants basiques. Une région périphérique, pâle, le hyalomère. Le glycocalyx est un « manteau » hydrophile riche en glycoprotéines et composés osidiques qui revêt la surface externe de la cellule. La zone périphérique comporte des glycoprotéines, des GAGs, le récepteur Gp-Ib du facteur de Von Willebrand et des facteurs de coagulations issus du plasma. La zone structurale, près de la périphérie, est formée d’un réseau de cytosquelette qui est responsable du maintien de la forme des plaquettes.

Elle est formée notamment de microtubules, de microfilaments d’actines, de myosine et de protéines liantes à l’actine. L’ensemble forme un réseau sous la membrane qui lui fournit un échafaudage solide et flexible. La zone des organites forme l’essentiel du granulomère. Cette zone est la partie centrale de la cellule, renfermant des organites et des granulations.

Elle comprend des mitochondries, des inclusions de glycogène, des peroxysomes et trois types de granulations : les granulations alpha, delta et gamma. Le deuxième système est système tubulaire dense, qui dérive du réticulum endoplasmique. Des organites : quelques mitochondries, quelques saccules golgiens, cytosquelette. Mais également des protéines plasmatiques incorporées tels que l’albumine et des immunoglobulines.