La formule 1 PDF

La la formule 1 PDF de la Formule 1 correspond à l’ensemble des règlements sportifs et techniques édictés par la FIA qui régissent les Grands Prix. Au fil des années, elle s’est adaptée aux exigences économiques et de sécurité ainsi qu’aux avancées technologiques. Au cours des dernières années, les fonds nécessaires pour faire courir une écurie avaient considérablement augmenté ce qui a mis en difficulté de nombreuses écuries.


Les règles de sécurité sont quasi inexistantes durant la première décennie de courses et les avancées technologiques sont extrêmement lentes comparées aux standards modernes ce qui explique pourquoi la réglementation ne subit que très peu de modifications. 1952 : le championnat pilotes adopte la réglementation de la Formule 2. La cylindrée maximum autorisée est désormais de 750 cm3 pour les moteurs à compresseur ou 2 000 cm3 pour les moteurs atmosphériques. 1954 : la cylindrée est limitée à 750 cm3 pour les moteurs avec compresseur et 2 500 cm3 pour les moteurs atmosphériques. Le début des années 1960 s’inscrit dans la continuité de la décennie précédente avec très peu de modifications apportées au règlement.

1961 : les moteurs à compresseur sont interdits tandis que la cylindrée des moteurs atmosphériques doit être comprise entre 1 300 et 1 500 cm3. De nombreux pilotes estiment que le niveau de danger est trop important malgré les changements de réglementation effectués à la fin des années 1960. 1970 : la cylindrée des moteurs à compresseur est limitée à 500 cm3 et celle des moteurs atmosphériques à 3 000 cm3. Le poids minimum est fixé à 530 kg et les réservoirs souples sont introduits.

1971 : les superviseurs et les commissaires de pistes reçoivent une formation sur leur rôle et leurs responsabilités ainsi qu’une liste d’équipements obligatoires. 1972 : augmentation de la cylindrée des moteurs compressés qui repasse à 1 500 cm3. Le poids minimal des monoplaces est porté de 530 à 550 kg et des dimensions minimum sont établies pour le cockpit. 1973 : le poids minimum des voitures est porté de 550 à 575 kg. Le réservoir doit être entouré d’une structure qui ne peut être écrasée et le chromage des éléments de suspension est interdit. Les pilotes doivent porter sur eux une carte médicale et se soumettre à l’examen médical avant de prendre la piste.

1974 : les tuyaux de carburant auto-obturants deviennent obligatoires. 1975 : les commissaires et le personnel médical bénéficient de routes de service aménagées sur les circuits leur permettant d’intervenir plus rapidement. 1977 : les normes de sécurité concernant le pédalier et les bacs à gravier sont définies plus précisément. De nouvelles spécifications sont établies pour la cloison située derrière le conducteur et l’arceau de sécurité avant. 1979 : un nouveau système de support de vie est introduit : l’air médical est requis sur les circuits pour être injecté dans le casque des pilotes en cas d’accident.

1981 : la Lotus 88 à double châssis est jugée immédiatement non conforme. Une garde au sol de 6 cm minimum sous les jupes des monoplaces est décrétée afin de réduire l’efficacité de la dépression créée sous le châssis. 1982 : afin de lutter contre l’omniprésence des moteurs turbocompressés, le poids minimum des monoplaces est abaissé et passe de 585 à 580 kg. 1983 : toujours afin de lutter contre l’omniprésence des moteurs turbocompressés, le poids minimum des monoplaces est à nouveau abaissé et passe de 580 à 540 kg. 1984 : toujours afin de limiter l’efficacité des moteurs turbocompressés, la capacité des réservoirs d’essence est ramenée à 220 litres. 1986 : toujours afin de limiter l’efficacité des moteurs turbocompressés, la capacité des réservoirs d’essence est ramenée de 220 à 195 litres.

1989 : les moteurs turbocompressés sont interdits. Les monoplaces de Formule 1 sont désormais équipées de moteurs atmosphériques de 3 500 cm3 et leur poids minimal fixé à 500 kg. 1991 : un crash-test frontal et latéral est obligatoire. Le pilote doit pouvoir s’extraire de la monoplace en cinq secondes sans démonter le volant. 1993 : la largeur hors-tout de la monoplace passe de 2,15 m à 2 m. Les ravitaillements en course sont autorisés. 1998 : la largeur hors-tout de la monoplace passe de 2 m à 1,80 m.