La gestion des couleurs : Pour les photographes, les graphistes et le prépresse PDF

Cette page est en semi-protection longue. Exemple de lien pour modifier la page d’un wiki, la gestion des couleurs : Pour les photographes, les graphistes et le prépresse PDF un article de la page Wikipédia sur Wikipédia en français. Un wiki est une application web qui permet la création, la modification et l’illustration collaboratives de pages à l’intérieur d’un site web. Signalisation Wiki Wiki à l’aéroport international d’Honolulu.


Bien plus qu’une réédition de La gestion des couleurs pour les photographes, ce nouveau livre de jean Delmas s’adresse désormais à tous ceux qui travaillent dans le monde de l’image numérique. Véritable ouvrage de référence sur la gestion des couleurs, il répond en effet pour la première fois, non seulement aux questions que se posent les photographes amateurs et professionnels, mais aussi aux problèmes spécifiques auxquels sont confrontés les graphistes et le prépresse. En illustrant par des exemples les étapes menant une image ou un document de sa création à son impression ou à sa publication sur le Web, il démystifie la gestion des couleurs et l’étalonnage des appareils : APN, écran d’affichage, scanner, imprimante… Des procédures sont proposées pour chaque phase du flux de travail graphique, de la prise de vue d’une photographie ou la création d’une image avec Illustrator, jusqu’à l’exportation PDF d’un livre ou d’une brochure créés avec InDesign pour leur impression offset, en passant par l’optimisation de l’image avec Photoshop ou Lightroom. Un livre indispensable à tous ceux qui, photographes, tireurs, graphistes, chromistes, illustrateurs, maquettistes, imprimeurs…, veulent maîtriser les tâches qui leur sont confiées et comprendre les rôles et les exigences de leurs partenaires, en amont et en aval de leur propre travail.

Un wiki fonctionne grâce à un moteur de wiki : c’est un logiciel installé sur le système hôte du site web. Dans le cas des wikis qui sont complètement ouverts au public, diverses procédures techniques et sociales sont mises en œuvre pour limiter et annuler les modifications indésirables. On accède à un wiki, en lecture comme en écriture, avec un navigateur web classique. On peut visualiser les pages dans deux modes différents : le mode lecture, qui est le mode par défaut, et le mode écriture, qui présente la page sous une forme qui permet de la modifier. Seules les informations générales de navigation servant de modèle à la structure de la page ne sont pas modifiables.

Quelques wikis proposent, au lieu du wikitexte, une interface d’édition WYSIWYG, citons par exemple Confluence et XWiki, ainsi que Wikipédia depuis juillet 2013. Les wikis favorisent la création d’hyperliens en simplifiant l’écriture et en n’imposant aucune contrainte organisationnelle. Ainsi, chaque page web contient de nombreux liens qui la relient à d’autres pages, sans structure hiérarchique apparente. Il existe des fonctionnalités pour classer, ou plus précisément retrouver les pages, mais elles ne sont pas indispensables. Certains wikis permettent à un contributeur enregistré de suivre l’évolution d’une page, ou les contributions d’une personne en particulier, ou toutes les créations de page par exemple.

Ces suivis aident à détecter les modifications indésirables comme le vandalisme et le spam. L’écriture collaborative des pages rend très utile l’existence d’un historique des modifications. Lorsqu’une page est modifiée, les contributeurs réguliers qui suivent les évolutions de cette page peuvent vérifier et, si besoin, corriger ou compléter la modification effectuée. Ainsi, les actes de vandalisme, le spam et les divers détournements peuvent être rapidement détectés et annulés. Le logiciel dispose de diverses fonctions et d’un système de gestion des droits d’utilisation de ces fonctions. Ainsi, les utilisateurs d’un site web écrit avec un wiki peuvent être répartis en différentes familles ayant chacune accès à tout ou partie des fonctions du logiciel. Fiche terminologique : site wiki , sur gouv.

Espaces de l’intelligence collective, M2 Éditions, Paris, 2005. Vous pouvez toutefois en visualiser la source. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 29 décembre 2018 à 08:00. Si vous braquez un rayon lumineux de longueur d’onde 580 nm sur une malheureuse victime, elle avouera sans tarder qu’elle le trouve jaune.