La Grande-Bretagne de Margaret Thatcher (1979-1990) PDF

18 décembre : l’invasion la Grande-Bretagne de Margaret Thatcher (1979-1990) PDF l’Afghanistan marque la fin de la  détente . 1979 est une année commune commençant un lundi.


Retrace la gestation du projet thatchérien et décrit son application dans les différentes sphères d’intervention de la puissance publique, en montrant comment ce personnage politique hors du commun tenta de modifier les fondements de la société britannique à partir d’un credo tout à la fois rudimentaire et ambitieux. « Copyright Electre »

11 février : victoire de la Révolution iranienne. 17 février – 16 mars : guerre sino-vietnamienne. 26 mars : traité de paix israélo-égyptien. 26 – 27 mars : conférence de l’OPEP à Genève. Les grèves dans l’industrie iranienne du pétrole stoppent les exportations iraniennes et déclenchent une seconde vague de panique chez les pays consommateurs, qui effectuent des achats de précaution. Le cours du baril de brut triple, de 12,70 à 36 dollars entre 1979 et 1980.

19 juillet : triomphe de la révolution sandiniste au Nicaragua. 4 novembre : début de la crise des otages américains en Iran. 27 décembre : intervention soviétique en Afghanistan, fin de la détente. Tokyo et Bonn rejoignent Paris pour imputer la responsabilité du second choc pétrolier au laxisme monétaire et au gaspillage énergétique des États-Unis. 17-18 janvier, Centrafrique : manifestations d’élèves contre le port obligatoire de l’uniforme imposé par le gouvernement centrafricain. Combattantes sahraouies du Front Polisario en 1980. 12 février : un accrochage au lycée Félix Eboué de N’Djamena entre élèves nordistes et sudistes au sujet d’une grève entraine la reprise de la guerre civile au Tchad.

Les PAS se répandent dans tous les pays africains, provoquant des licenciements et des réductions de salaire, la hausse des prix, la réduction massive de l’offre scolaire, la détérioration des systèmes de santé et des conditions d’existence. 3-11 avril, Tchad : deuxième conférence de réconciliation nationale à Kano. 9 avril, Centrafrique : les étudiants de l’Université Jean Bedel Bokassa et les écoliers de Bangui se mettent de nouveau en grève pour protester contre les arrestations d’étudiants. L’armée occupe l’Université et le gouvernement annonce qu’elle est autorisée à tirer sur les manifestants. Son régime a fait depuis 1971 environ 200 000 morts dont une partie des cadres du pays. 1er mai : rapport de la commission de Nicholas Wiehahn sur le travail en Afrique du Sud. 19 juin : élections présidentielle et législatives au Mali.

17 – 20 juillet : 16e sommet de l’OUA tenue à Monrovia. 14-21 août : quatrième conférence de réconciliation nationale à Lagos. 10 septembre : mort d’Agostinho Neto, dirigeant du MPLA. 20 – 21 septembre : destitution de l’empereur de Centrafrique Jean Bédel Bokassa, compromis dans des massacres d’enfants. 16 novembre : début d’une grève scolaire et estudiantine au Mali qui dure jusqu’en juin 1980.