La manipulation mentale au service du renseignement PDF

Synthèse à l’attention des médias, Algérie. Est-ce la manipulation mentale au service du renseignement PDF les chrétiens ont le droit de faire du prosélytisme ?


Dans ce nouveau livre, Alexandre Grigoriantz révèle plusieurs projets, parmi les plus fous, lancés par la CIA à l’époque de la guerre froide dans les domaines de la manipulation mentale et du contrôle du comportement, connus sous le nom de Mind Control. L’auteur a effectué plusieurs séjours à Washington, où il a consulté des milliers de pages dans les archives déclassifiées de la CIA, exploré les Archives nationales ainsi que celles du New-York Times, du magazine Life et d’autres journaux et périodiques de cette époque. Le fruit de cette formidable prospection vous est livré dans une douzaine d’enquêtes ayant pour thèmes : l’utilisation du LSD dans les interrogatoires ; l’utilisation de nouvelles drogues sur les clients des prostituées travaillant pour l’Agence ; les projets de déstabilisation de Fidel Castro avec la complicité de la mafia américaine ; la recherche sur les champignons sacrés, plantes et racines aux propriétés très spéciales, etc. Il nous conduit à l’intérieur de Fort Detrick, où l’on préparait des armes bactériologiques, et dans les fameuses « chambres du sommeil » du docteur Cameron, destinées à déprogrammer le cerveau. Il démasque également les techniques d’observation du comportement à l’aide du PAS du docteur Gittinger, et celles de l’hypnotisme par le docteur Eastabrooks, toutes deux utilisées pour le renseignement. Enfin, nous ferons la connaissance d’Acoustic Kitty, le chat espion de la CIA, et découvrirons l’histoire de la libération des deux dauphins Puka et Kea, entraînés pour des missions stratégiques.

Existe-t-il une loi qui les y en empêche ? Comment est traitée en Algérie une personne d’origine musulmane convertie à la foi chrétienne ? Etude, AQMI et Al-Mourabitoun – Le djihad sahélien réunifié ? 365, RODIER Alain, Al-Qaida au Maghreb Islamique à la croisée des chemins? The Lifting of the State of Emergency: A Game of Smoke and Mirrors.

Institut Hogar, Rapport alternatif au troisième et quatrième rapports du gouvernement algérien sur l? 322, Quelle évolution pour AQMI ? Information on the prevalence of domestic violence between July 2011 and July 2016. What options are available for women who have been attacked by their own families? Information on attitudes to single mothers in Algeria, is there discrimination? Information on NGO’s working with single mothers in Algeria? Crédits Ce site a été conçu et réalisé dans le cadre de la conversion au format web des cartables électroniques documentaires de la CNDA.

La création artistique et technique de ce site a été assurée par le service du système d’information de la CNDA. Avertissements Tous les liens hypertexte référencés dans les cartables pointent vers des documents électroniques et des sites web accessibles au public. La CNDA a pour objectif de tenir à jour l’ensemble de ces liens hypertexte mais leur nombre conséquent ne lui permet pas de le faire en temps réel. Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.

Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Elles s’appellent Pricilla Ludosky, Jacline Mouraud, Laetitia Dewalle, Mélodie Mirandella : alors que le gouvernement caricature les gilets jaunes en beaufs alcooliques, homophobes, racistes, violents, ce sont les femmes qui sont en première ligne dans les mobilisations de la France oubliée. Le nouveau monde est plus surement du côté des gilets jaunes que des « progressistes » macroniens. Ceux-ci ne réalisent pas qu’ils se sont mis eux-mêmes, par leur suffisance, sur la trajectoire du « dégagisme » initié par Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat est, pour sa part, à la remorque d’une société civile dont il se prétendait le produit. En réalité, Macron se révèle le vieux jeune homme du monde ancien, centralisé et vertical, qu’il disait vouloir enterrer.