La Matière des oeuvres magiques: Principes de physique occulte PDF

Ces pratiques sont considérées par la science comme des pseudo-sciences. En anglais, occultism date de 1881. L’occultisme se réfère à des disciplines associées à des notions surnaturelles, mystérieuses, considéré la Matière des oeuvres magiques: Principes de physique occulte PDF la science rationaliste et matérialiste comme construit à partir d’un biais de raisonnement et ainsi qualifiées de pseudo-sciences. Les sciences touchant aux secrets de la nature – physique et psychique, mentale et spirituelle – sont appelées sciences hermétiques et ésotériques.


Extrait : « Tous ceux qui se sont un peu occupés de sciences occultes savent que les phénomènes étudiés par ces sciences se produisent par ou dans un agent qui, sous le nom de Corps astral, fait partie de l’homme et, sous celui de Lumière astrale, est répandu dans tout l’univers. »

En Occident, on peut nommer la Cabale, en Orient, le mysticisme, la magie et la philosophie du Yoga. L’occultisme, c’est d’abord la croyance en des ‘forces occultes’ et la pratique des ‘sciences occultes’. Faut-il donc distinguer occultisme et ésotérisme ? Certains, comme Papus ou Robert Amadou ne le font pas. Aux yeux des occultistes, occultisme et ésotérisme sont synonymes. Aux yeux des ésotéristes, il y a incompatibilité. Il y a quand même une grande différence entre le livre phare de l’occultisme, le Grand Albert, et le texte phare de l’ésotérisme, La table d’émeraude.

Il existe un saut entre la magie des occultistes, très concrète, et celle des ésotéristes, plus philosophique. Voici la classification des arts et sciences occultes par Pierre A. Mars favorise les guerres, la mandragore peut servir d’anesthésique. Surtout, les vertus occultes  peuvent faire de grands effets avec de moindres causes  et elles agissent à distance. L’auteur le plus lu, pendant des siècles, a été Pline l’Ancien. Il proclame fort qu’il n’y croit pas, mais il s’étend avec beaucoup de complaisance sur toutes sortes de bizarreries, de merveilles. Il cite des recettes assez étranges : la chenille de la feuille de chou fait tomber les dents,  les toiles d’araignées guérissent parfaitement les contusions articulaires , etc.

Pour lui, l’extérieur dévoile au  sage  l’intérieur, donc les  signatures  apparentes donnent à lire les  vertus  cachées. Et certains objets sont plus porteurs que d’autres de ces puissances cachées : les astres, les plantes. Le médecin connaît toutes les vertus des plantes. En tout cas, Paracelse a découvert en médecine des choses fort importantes : l’action du mercure sur l’hydropisie, le lien entre le goitre et les dépôts minéraux, la valeur thérapeutique des eaux minérales, la toxicité des vapeurs de plomb, d’arsenic et de mercure, l’action de la Lune sur le cerveau, etc. Pour le Pseudo-Paracelse de l’Archidoxe magique,  les caractères , les mots et les sceaux ont en eux-mêmes une force secrète en rien contraire à la nature et n’ayant aucun lien avec la superstition .

Quand le regard occultiste se fait cosmique, les auteurs n’hésitent plus à parler de l’Occulte en général comme d’un autre monde, parallèle au monde visible, ou comme la dimension cachée, le plan obscur, la dimension un peu inquiétante du monde visible. La réalité entière se transfigure en un univers enchanté, peuplé d’anges, de dieux, gouverné par un Destin, traversé d’événements signifiants. Le Monde est un macrocosme, un Homme en grand, tout comme l’homme est un microcosme, le Monde en petit. On se passionne davantage pour les sciences humaines que pour les sciences occultes. Parmi les domaines qui vous intéressent, quels sont les plus importants ? Une autre question concerne les sujets qui les intéressent le moins.